Voir plus
Voir moins

Deux subventions en innovation sociale

Juan-Luis Klein et Geneviève Sauvé reçoivent plus de 475 000 dollars du ministère de l’Économie et de l’Innovation.

Par Jean-François Ducharme

7 juillet 2022 à 11 h 47

Mis à jour le 26 juillet 2022 à 16 h 46

Juan-Luis Klein, professeur au Département de géographie, et Geneviève Sauvé, professeure au Département d’éducation et pédagogie, ont reçu au total plus de 475 000 dollars du ministère de l’Économie et de l’Innovation à l’issue des appels de projets en innovation sociale lancés pour l’année 2021-2022.

Les appels de projets en innovation sociale sont récurrents annuellement et permettent de répondre de manière novatrice aux besoins sociaux de diverses populations.

Transition socioécologique des communautés rurales

Juan-Luis Klein a obtenu un financement de 299 822 dollars du MEI et de 75 000 dollars de divers partenaires – la MRC de Bellechasse, les organismes Territoires innovants en économie sociale et solidaire (TIESS) et P’tit Bonheur Saint-Camille ainsi que les municipalités de Petit Saguenay, de Saint-François de Sales et de Saint-Valérien – pour le projet intitulé «Les Ateliers des savoirs partagés 3.0: une expérience innovante de coconstruction vers la transition socioécologique des communautés rurales».

L’objectif du projet est d’outiller les communautés rurales pour qu’elles développent une compréhension commune des défis et des solutions potentielles liés à la transition socioécologique (TSÉ). Il vise aussi à favoriser une collaboration entre les communautés rurales et des équipes de recherche et à renforcer l’action collective et l’animation locale pour que la TSÉ soit inclusive, démocratique et favorise l’autoréflexivité des communautés.

Améliorer l’inclusion professionnelle des personnes vivant avec le TDA/H

Geneviève Sauvé a reçu une subvention de 179 215 dollars du MEI et de 45 000 dollars de l’organisme PANDA Les Deux-Rives pour le projet intitulé «Cerveaux@Travail: une intervention pour améliorer l’inclusion professionnelle des personnes vivant avec le TDA/H».

L’organisme PANDA Les Deux-Rives, qui a pour mission de favoriser la réussite sociale des adultes vivant avec un trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H), a observé que la pandémie de COVID-19 a exacerbé les nombreuses barrières que rencontre cette population dans leur processus d’insertion à la vie socioéconomique. L’innovation sociale proposée consiste en une nouvelle intervention psychosociale de groupe offerte en modalité virtuelle nommée «Cerveaux@Travail», qui vise à améliorer l’inclusion professionnelle des personnes vivant avec une problématique de santé mentale. Le projet permettra de produire du matériel adapté à la population vivant avec le TDA/H ainsi que du matériel de formation pour les personnes intervenantes.

Devenu obsolète par une absence de mise à jour chez Microsoft, Internet Explorer pose désormais de nombreux problèmes de compatibilité.

Utilisez le dernier navigateur recommandé par Microsoft

Bénéficiez de la vitesse, de la sécurité et de la confidentialité avec Microsoft Edge

Télécharger Edge