Un livre blanc sur la valorisation de la recherche

La directrice du SePSI, Caroline Roger, a contribué à l'ouvrage auquel ont participé une vingtaine d'experts de la Francophonie.

18 Novembre 2021 à 16H12

L’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) a publié cet automne un livre blanc intitulé Vers un Espace francophone de la valorisation de la recherche, auquel ont participé une vingtaine d'experts provenant de différents pays, dont la directrice du Service des partenariats et du soutien à l'innovation (SePSI) de l'UQAM, Caroline Roger. «Dans cet ouvrage, plusieurs exemples de projets de valorisation réalisés avec succès proviennent de l’UQAM et mettent en exergue les expertises que l'on retrouve dans notre Université», souligne-t-elle.

Parmi ces exemples, le document aborde les cas de Noviflow, la compagnie créée en 2012 à partir des travaux du Laboratoire de recherche en télé-informatique et réseaux, de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques, du MT Lab, du programme de danse Un pas à la fois: mieux vivre grâce à la danse, du Service aux collectivités et du simulateur MRCC, qui permet l’étude du climat à l’échelle régionale.

Caroline Roger a été approchée pour participer à ce projet par son collègue Michel Morant, de l'Université de Liège, qui a coordonné l'ouvrage à la demande de l'AUF. «À l’époque, j’étais présidente de la Table des Bureaux de liaison entreprises-universités (BLEU), qui réunit mes homologues des universités québécoises», précise la directrice du SePSI, qui a assuré la contribution canadienne à ce livre blanc en collaboration avec Anne-Marie Larose, anciennement présidente-directrice générale d'Aligo Innovation.

Les objectifs du document étaient de fournir un état des lieux des pratiques développées par les États et les universités dans une diversité de pays francophones aux réalités économiques et sociales différentes, d'attirer l’attention des décideurs politiques sur les enjeux clés de la recherche partenariale, et de faire des recommandations basées sur les approches novatrices adoptées au cours des dernières années dans différents milieux, précise Caroline Roger.

L'ouvrage devait être présenté ce mois-ci au Sommet de la Francophonie en Tunisie, mais l'événement a été reporté en 2022 en raison de la pandémie.

PARTAGER