Regard exclusif sur L'INFINI

L'UQAM et le Studio PHI proposent un voyage virtuel à bord de la Station spatiale internationale.

18 Octobre 2021 à 9H22

Des personnes intéressées par des études en communication ont voyagé de façon virtuelle à bord de la Station spatiale internationale.
Photo :Nathalie St-Pierre

Des personnes intéressées par des études en communication – principalement des étudiantes et étudiants du collégial et du premier cycle universitaire – ont voyagé de façon virtuelle à bord de la Station spatiale internationale (SSI) dans le cadre d’une visite exclusive de l’exposition L’INFINI, le 13 octobre dernier, à l’Arsenal art contemporain de Montréal. L’événement était organisé conjointement par le Studio PHI – qui a réalisé l’expérience immersive avec Felix & Paul Studio en association avec Time Studios –, l’UQAM et le Conseil des diplômés de la Faculté de communication. Ce dernier a également organisé une visite à l’intention de ses diplômés, le 13 octobre, en soirée.

L’exposition multisensorielle et interactive était suivie d’un entretien entre Julie Tremblay (B.A communication/relations publiques, 1999), productrice exécutive des expositions au Studio PHI, et Jérémy Leith, (B.A. communication/relations publiques, 2015), président du conseil de diplômés de la Faculté de communication et chef stratège marketing chez PHI. Le coordonnateur de la Faculté de communication, Claude Labrecque, était aussi sur place pour répondre aux questions des candidates et des candidats sur les programmes d’études en communication.

L’UQAM est la seule université au Québec à offrir un baccalauréat spécialisé en médias interactifs, qui forme des personnes spécialisées dans la conception, la création et le traitement de contenus numériques interactifs. Plusieurs cours du programme, dont Environnements immersifs et interactivité, initient les étudiantes et les étudiants à la création de contenus interactifs destinés aux environnements 3-D ou immersifs.

Dans la peau des astronautes

Dès notre arrivée à L’INFINI, nous sommes plongés dans l’immensité de l’espace. Les responsables de l’exposition expliquent que l’expérience d’être à bord de la SSI, à 400 kilomètres de la surface de la Terre, a été vécue par seulement 250 astronautes.  

Le contenu de l’exposition est tiré de près de 400 heures d’images filmées dans l’espace par des caméras 3-D et à 360 degrés. Il est diffusé au travers de bulles immersives activant de courtes capsules vidéo explorant différentes facettes du quotidien des astronautes. «La pièce dans laquelle vous circulez est de la même grandeur que celle de la SSI, ce qui veut dire que tout ce que vous voyez est à la position exacte dans laquelle cela a été filmé», explique Julie Tremblay. 

L’exposition peut accueillir jusqu’à 120 personnes par heure. «Les autres projets d’expérience virtuelle sont souvent limités à quelques participants à la fois ou même à des jumelages individuels entre un participant et un membre du personnel», mentionne la productrice.

Créer des ponts

Après l’exposition, les visiteurs ont pu assister à un entretien entre Julie Tremblay et Jérémy Leith, qui anime la série de webinaires Comm’ à la maison. La série est organisée par le Bureau des diplômés, en collaboration avec le Conseil de diplômés de la Faculté de communication.

Durant cet entretien, Julie Tremblay s’est remémorée ses années universitaires. Avec ses collègues de classe, elle avait notamment créé le Cabinet étudiant de relations publiques Nexus et organisé un colloque sur la gestion de la crise du verglas. «Beaucoup de choses ont changé dans le monde des communications depuis la fin de mes études, notamment avec l’arrivée des médias sociaux, confie la diplômée de la première cohorte du programme de relations publiques. Mais ce que j’ai appris à l’UQAM, l’esprit entrepreneurial notamment, me sert encore aujourd’hui.»

Après une carrière de 15 ans au sein de diverses agences, Julie Tremblay a bifurqué vers la production en 2016. De son parcours, elle retient l’importance de remettre en question les façons de faire et de privilégier les modes de travail collaboratifs pour réaliser des contenus de qualité.

Atelier de travail exploratoire

Photo: Nathalie St-Pierre

Le 12 octobre, l’équipe du Studio PHI accueillait des finissantes et finissants du baccalauréat en médias interactifs dans le cadre d’un atelier de travail exploratoire, qui a eu lieu au Cœur des sciences de l’UQAM.

Cette activité se tenait dans le cadre du prototypage d’une exposition réalisée en collaboration avec deux partenaires français.

L’atelier a été suivi d’un échange de type classe de maître.

PARTAGER