Meilleure thèse en études canadiennes

La thèse de Marie-Charlotte Franco sur la décolonisation de l'art autochtone est récompensée par le Réseau d'études canadiennes.

20 Octobre 2021 à 16H16

Marie-Charlotte Franco
Photo: Etienne Savaria

La diplômée Marie-Charlotte Franco (Ph.D. muséologie, médiation, patrimoine, 2021) a reçu le prix de la meilleure thèse de doctorat en études canadiennes. Ce prix lui a été décerné par le Réseau d'études canadiennes – Canadian Studies Network, une association bilingue vouée aux besoins des chercheurs – professeurs, étudiants et chercheurs indépendants – qui s'intéressent à l'étude du Canada dans le cadre des programmes d'études canadiennes ou dans d'autres disciplines au niveau post-secondaire au pays. Chargée de cours dans le cadre du programme de maîtrise en muséologie et au Département d’histoire de l’art, Marie-Charlotte Franco est membre de l’Institut du patrimoine de l’UQAM.

«La thèse de Marie-Charlotte Franco, "La décolonisation et l’autochtonisation au Musée McCord (1992-2019): les rapports de collaboration avec les Premiers Peuples et de l’inclusion de l’art contemporain des Premières Nations dans les expositions", est remarquable sur les plans théorique, méthodologique et empirique», souligne le jury.

Le noyau empirique de la thèse est une analyse approfondie d’un corpus de 29 expositions à thématique autochtone présentées par le Musée McCord depuis 1992, enrichie de sept entrevues menées avec des actrices clés des musées McCord et Glenbow. L’analyse de ce corpus lui permet de décrire concrètement les pratiques de décolonisation et d’autochtonisation mises en œuvre par le Musée McCord, y compris les pratiques récentes inspirées de la co-construction. «Cette thèse représente ainsi une contribution importante non seulement en muséologie ou dans le milieu muséal canadien, mais aux débats dans les sciences sociales et la société canadienne sur la réconciliation et le renouvèlement de la relation avec le Premières Nations, les Inuit et les Métis au Canada», conclut le jury.

PARTAGER