Avocats émérites

Le professeur Bernard Duhaime et la chargée de cours Lida Sara Nouraie sont honorés par le Barreau du Québec.

13 Octobre 2021 à 16H48

Le professeur du Département des sciences juridiques Bernard Duhaime et la diplômée Lida Sara Nouraie (LL.B., 2004) font partie des 14 personnalités qui ont reçu le titre d’avocat émérite, décerné par le Barreau du Québec pour l’année 2021. 

Cette distinction est attribuée aux membres du Barreau qui se distinguent par l'excellence de leur carrière professionnelle, leur contribution exceptionnelle à la profession ou encore leur rayonnement exceptionnel dans leur milieu social et communautaire.

Ils recevront officiellement cette distinction honorifique – Ad. E., abréviation du latin Advocatus Emeritus – le 16 novembre prochain, lors d'un événement réunissant les 27 récipiendaires de 2020 et 2021. Rappelons que le professeur Hugo Cyr figurait parmi les récipiendaires de 2020.

Bernard Duhaime

Bernard Duhaime
Photo: Nathalie St-Pierre

Bernard Duhaime a étudié à la Faculté de droit de l'Université McGill et à la Faculté de droit de l'Université Notre Dame, aux États-Unis. Avant de joindre les rangs de l'UQAM, il était avocat au Secrétariat de la Commission interaméricaine des Droits de l'Homme de l'Organisation des États Américains. Il était le spécialiste des dossiers relatifs à Haïti, à la République Dominicaine, au Surinam, au Panama et au Belize.

Professeur de droit international, Bernard Duhaime est un spécialiste du système interaméricain de protection des droits de la personne. Depuis plus de 20 ans, il contribue à la promotion et à la défense des droits humains, ayant travaillé ou collaboré avec diverses agences internationales et nationales de défense des droits de la personne, prenant part à de multiples missions et produisant de nombreux rapports institutionnels. Il a conseillé plusieurs organisations de défense des droits de la personne et des peuples autochtones, des avocats et des défenseurs des droits humains, des organisations internationales et des États. Il vient de terminer un mandat de sept ans à titre de membre, puis de président-rapporteur du Groupe de travail sur les disparitions forcées ou involontaires, qui relève du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies. Il a fondé et dirigé la Clinique internationale de défense des droits humains de l’UQAM. En 2009-2010, la Faculté de science politique et de droit lui a décerné son prix d'excellence en enseignement.

Reconnu par ses pairs à l’étranger, Bernard Duhaime a été chercheur invité à l'University of Southern California (Canada-US Fulbright Visiting Chair in Public Diplomacy), à la Faculté de droit de l’Université Harvard (Programme de droits humains), à l’Institut universitaire européen, en Italie, ainsi qu’à la Faculté de droit de l’Université de Palermo, en Argentine. En 2017, il a remporté un prix de recherche et d'engagement de la Fondation Pierre Elliott Trudeau.

Lida Sara Nouraie

Lida Sara NouraiePhoto: Nathalie St-Pierre

Chargée de cours à la Faculté de science politique et de droit, Lida Sara Nouraie pratique le droit criminel et pénal au sein de son propre cabinets d’avocats, le groupe Nouraie. Elle a acquis une solide expérience devant toutes les instances judiciaires. Au cours des dernières années, elle a agi dans huit dossiers à la Cour suprême du Canada. Depuis les débuts de sa carrière, l’avocate collectionne les prix. Elle a été récompensée à de multiples reprises par l'Association du Jeune Barreau de Montréal, l’Association des avocats de la défense de Montréal et l’Association québécoise des avocates et avocats de la défense du Québec. En 2017, elle a aussi reçu le prix Zénith du magazine juridique canadien Lexpert pour son engagement social.

Alors qu'elle était étudiante, Lida Sara Nouraie a créé le Projet Innocence Québec, un OSBL qui vient en aide aux personnes victimes d’erreurs judiciaires. Chaque année, des étudiants en droit de l’UQAM peuvent y effectuer des stages en aidant à la préparation des dossiers judiciaires. Depuis l'obtention de son diplôme, elle agit aussi à titre d'avocate pour la Société Élisabeth Fry, qui soutient les femmes détenues ou aux prises avec le système judiciaire. Elle fait également partie des entraîneurs de l'équipe étudiante qui participe annuellement à la Coupe Gale, le concours de plaidoirie pancanadien en droit criminel et constitutionnel.

PARTAGER