Voir plus
Voir moins

Sur les berges du Rhône

La rentrée est toujours un moment stressant. Encore plus dans un environnement totalement nouveau!

Par Camille Larivée-Gauvreau

2 octobre 2013 à 15 h 10

Mis à jour le 17 septembre 2014 à 19 h 09

Étudiante au baccalauréat en histoire de l’art, Camille Larivée-Gauvreau raconte son séjour d’études à Lyon, deuxième plus importante ville universitaire en France.

Photo

Campus des Berges du Rhône de l’Université Lyon 2 Lumière. Photo: Camille Larivée-Gauvreau.

Un mois s’est écoulé depuis mon arrivée à Lyon, le 2 septembre dernier, et ce fut un mois intense ! Les deux premières semaines ont été particulièrement éprouvantes, car je devais dénicher rapidement un appartement, une tâche toujours ardue. Après avoir effectué plusieurs recherches, j’ai finalement trouvé un charmant petit studio en périphérie de Lyon.  Situé dans un jardin luxuriant, il appartient à un couple de Lyonnais extrêmement accueillant et sympathique. Une fois installée, il fallait que j’organise ma vie quotidienne et j’ai dû régler mille et un détails, comme obtenir un certificat de scolarité auprès du Service des relations internationales de l’Université Lyon 2 Lumière, ouvrir un compte bancaire français, me procurer un cellulaire, etc.

Quelques jours après mon arrivée, je suis allée à une réunion d’accueil des étudiants étrangers. L’Université Lyon 2 Lumière compte environ 500 étudiants étrangers, inscrits pour un trimestre ou deux. Plusieurs d’entre eux viennent perfectionner leur français, car Lyon 2 Lumière a développé un important Département de langues. Afin de faciliter notre intégration, le Service des relations internationales de l’université a organisé plusieurs activités culturelles au cours des premières semaines, notamment une visite guidée de Lyon conçue par des étudiantes en histoire de l’art.  

Photo

Camille Larivée-Gauvreau. Photo: Nathalie St-Pierre.

J’étais plutôt fébrile quand la session universitaire a débuté officiellement le 16 septembre. N’importe quel étudiant vous dira que la rentrée est toujours un moment stressant,  d’autant plus quand on se retrouve dans un environnement totalement nouveau. Mais le campus des Berges du Rhône, où sont donnés les cours de troisième année en art et en sciences humaines, est un environnement magnifique. Situés au cœur de la ville, ses vieux bâtiments s’étirent le long du quai Claude Bernard, offrant une vue imprenable sur le  Rhône. Bref, voilà un lieu d’études inspirant ! En plus de mes deux cours en histoire de l’art qui se donnent sur ce campus, je dois me déplacer à Portes des Alpes, un autre campus situé dans la ville de Bron, à environ 40 minutes de tramway. Un peu moins romantique… Site principal de Lyon 2 Lumière, le campus de Bron, comme on l’appelle ici, accueille plusieurs étudiants, car c’est là que sont donnés tous les cours de première et deuxième année de la licence (l’équivalent, en France, du bac). Je m’y rends deux fois par semaine afin d’y suivre trois autres cours très intéressants, qui sont rattachés au Centre Louise Labé, un groupe de recherche en études féministes et plus spécifiquement en enseignement sur le genre, un champ d’études auquel je m’intéresse.

Même si je passe une grande partie de mon temps à l’université, j’adore faire de longues promenades dans les petites rues sinueuses de Lyon. J’ai commencé à visiter quelques musées et j’ai fait une incursion à la Biennale d’art contemporain. J’ai bien hâte aussi au Festival de cinéma Lumière, qui occupe une place importante dans la vie culturelle de la ville.  C’est à Lyon que les frères Louis et Auguste Lumière ont inventé le cinématographe, en 1895, donnant ainsi naissance à l’un des arts majeurs du XXe siècle, le cinéma.

Dans ma prochaine chronique, je vous parlerai plus longuement de mes cours et de mes découvertes culturelles.

À très bientôt !

Devenu obsolète par une absence de mise à jour chez Microsoft, Internet Explorer pose désormais de nombreux problèmes de compatibilité.

Utilisez le dernier navigateur recommandé par Microsoft

Bénéficiez de la vitesse, de la sécurité et de la confidentialité avec Microsoft Edge

Télécharger Edge