Hommage à Francine Descarries

Un colloque soulignera les contributions intellectuelles et l’engagement de la professeure, figure de proue du féminisme au Québec.

Le Réseau québécois en études féministes (RéQEF) organise le colloque «Francine Descarries – Figure de proue du féminisme québécois», qui aura lieu les 21 et 22 octobre prochains. Cet événement, qui vise à rendre hommage à la professeure du Département de sociologie, soulignera son engagement et ses contributions au développement des études féministes dans différentes sphères. Articulé autour d’axes thématiques inspirés par la carrière de Francine Descarries, le colloque se penchera également sur les avancées et les perspectives des études féministes au Québec. Il réunira des membres du corps professoral, des chercheuses et chercheurs, des étudiantes et étudiants ainsi que des militantes et militants.

Santé mentale et retour au travail

Un colloque réunit les acteurs impliqués dans le retour au travail d'un employé aux prises avec un trouble de santé mentale.

Les enjeux entourant la santé mentale et le travail préoccupent les experts depuis de nombreuses années. Le sujet interpelle également les décideurs publics, comme en témoigne la présence virtuelle attendue du ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale Jean Boulet au colloque «Regards croisés sur la santé mentale et le retour au travail», qui aura lieu les 20 et 21 octobre prochains en mode hybride. En compagnie du p.-d.g. du CIUSSS-de-l'Est-de-l'Île-de-Montréal, Sylvain Lemieux, et du vice-recteur au Développement humain et organisationnel, Louis Baron, le ministre prononcera le mot d’ouverture de ce colloque organisé par le professeur du Département d'éducation et pédagogie Marc Corbière et son équipe.

Cerveau, langage et motricité

L'écoute de verbes d'action améliore la force de préhension à l'adolescence et à l'âge adulte, révèle une étude.

Les différentes régions du cerveau associées au langage et à la motricité sont connues depuis le 19e siècle. «On a longtemps cru que l’activité motrice était un épiphénomène de l’activité linguistique, c’est-à-dire que l’on entendait quelque chose et que l’on réagissait ensuite, explique Victor Frak, professeur au Département des sciences de l’activité physique. Or, on commence à comprendre qu’il y a une activité simultanée entre les deux.»

12 Octobre 2021

Lectures d'octobre

Notre sélection mensuelle d'ouvrages publiés par des membres de la communauté universitaire.

8 Octobre 2021

L’histoire du Québec sur balado

L’étudiante Éloïse Venne donne la parole à des historiennes et historiens dans la série Histoire d’un soir.

5 Octobre 2021

Spécialistes de la faune

En sciences biologiques, le travail sur le terrain des techniciens Francis St-Pierre et Réjean Deschênes est indispensable à la recherche sur les oiseaux.

4 Octobre 2021

Enrayer la violence conjugale au travail

Adopté par Québec, le projet de loi 59 en santé et sécurité au travail oblige l’employeur à agir pour prévenir ce type de violence.

29 Septembre 2021

Femmes savantes de l’Islam

Les prédicatrices et guérisseuses de l’Afrique de l’Ouest font l’objet d’un volet du projet de recherche international RIMA.