Voir plus
Voir moins

L’univers fascinant des écosystèmes aquatiques

Une équipe dirigée par Paul del Giorgio collabore à une exposition présentée à la Biosphère.

14 juin 2024 à 11 h 02

Mis à jour le 17 juin 2024 à 17 h 10

Une équipe dirigée par le professeur du Département des sciences biologiques Paul del Giorgio, titulaire de la Chaire de recherche Hydro-Québec en biogéochimie du carbone des écosystèmes aquatiques boréaux (BiCÉAB), a agi à titre de conseillère scientifique pour concevoir l’exposition Renversant! Un voyage au fil de l’eau, présentée à la Biosphère de Montréal en collaboration avec Espace pour la vie. Destinée aux familles et aux jeunes de 8 à 14 ans, l’exposition permet de vivre une expérience immersive, personnalisée et interactive au cœur d’un bassin versant où les sens de l’ouïe, du toucher, de la vue et de l’odorat sont sollicités par l’exploration d’une variété d’écosystèmes aquatiques.

Réalisée par la firme de design TKNL, l’exposition invite le public à suivre le parcours de l’eau depuis les sources jusqu’aux rivières, en passant par les lacs et les milieux humides, et à découvrir la biodiversité du monde aquatique en apprenant ce qui se passe sous la surface de l’eau. En prime, quelques gestes simples à poser pour améliorer notre relation avec ces précieux écosystèmes sont proposés.

Renversant! Un voyage au fil de l’eau s’inspire d’un jeu de société appelé LimnoNautes, créé de toutes pièces par des personnes étudiantes, des post-doctorants et des professionnelles de recherche de la Chaire BiCÉAB. Toujours en développement, ce jeu pédagogique de vulgarisation scientifique porte sur les plans d’eau douce. LimnoNautes aborde des thèmes comme les types d’écosystèmes aquatiques (ruisseaux, rivières, lacs, zones humides, réservoirs, estuaires et océans), les indices de qualité de l’eau, l’écologie et la biologie des organismes qui vivent dans l’eau ainsi que l’impact des activités humaines.

L’exposition se déroule jusqu’en juin 2025.

Leader en écologie des eaux douces

Paul del Giorgio est un leader mondialement reconnu en écologie des eaux douces et en océanographie. Depuis 2001, il a obtenu, seul ou en équipe, plus de 15 millions de dollars en fonds de recherche. Ses travaux représentent le premier effort systématique pour évaluer le fonctionnement biogéochimique intégral des réseaux hydrologiques du biome boréal du Québec, intégrant rivières, lacs et milieux humides. Sa chaire, créée en 2009, développe un programme de recherche à long terme pour faire avancer la compréhension des écosystèmes aquatiques boréaux du Québec et de leur rôle dans le cycle régional du carbone. Elle est financée conjointement par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et Hydro-Québec.