Yves Mauffette à l’INRS

Le professeur associé est nommé président du C.A. de l’Institut national de la recherche scientifique.

21 Janvier 2022 à 15H26

Le professeur associé Yves Mauffette.Photo: INRS

Le professeur associé du Département des sciences biologiques Yves Mauffette a été nommé à la présidence du conseil d’administration de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS). Depuis 2020, il était membre du C.A. de l'Institut et président de son comité de gouvernance et d'éthique.

L'INRS est un établissement universitaire dédié exclusivement à la recherche et à la formation aux cycles supérieurs. Depuis sa création en 1969, il contribue au développement économique, social et culturel du Québec. L'INRS comprend quatre centres de recherche et de formation interdisciplinaires, situés à Québec, à Montréal, à Laval et à Varennes, qui concentrent leurs activités dans des secteurs stratégiques: Eau Terre Environnement, Énergie Matériaux Télécommunications, Urbanisation Culture Société et Armand-Frappier Santé Biotechnologie.

Embauché à l'UQAM en 1986, Yves Mauffette est un chercheur spécialisé en biologie végétale et en entomologie. Il a largement contribué à la mise sur pied du programme de baccalauréat en apprentissage par problèmes (APP) en biologie. Il a été directeur du Groupe de recherche en écologie forestière interuniversitaire-GREFi (2001-2002), à l'origine du Centre d'étude de la forêt (CEF), vice-doyen aux études (2002-2007), doyen de la Faculté des sciences (2007 à 2009), puis vice-recteur à la recherche et à la création (2009 à 2015).

Auteur de nombreuses publications scientifiques, Yves Mauffette a été professeur invité à UC Berkeley et à l'Université de Newscastle, en Australie.

En 2002, le professeur associé a obtenu le Prix d'excellence en enseignement de l'Université du Québec et, en 2004, le Prix 3m pour l’excellence en enseignement de la Société pour l'avancement de la pédagogie dans l’enseignement supérieur (SAPES). Il a aussi été récompensé par l'Association des administratrices et administrateurs de recherche universitaire du Québec (ADARUQ), qui lui a décerné, en 2015, un prix pour sa contribution remarquable dans le domaine de l'administration de la recherche.

PARTAGER