Voir plus
Voir moins

Retour de la Nuit blanche à l’UQAM

Des étudiantes du DESS en design d’événements présenteront une installation lumineuse dans le cadre de l’événement.

16 février 2022 à 11 h 02

Mis à jour le 9 juin 2022 à 13 h 09

L’installation lumineuse Jusqu’au prochain lampadaire se veut une déambulation nocturne exploratoire dans le Quartier latin. Photo: Lou Marchais

Après une année d’absence, l’UQAM propose cette année une exposition, une lecture publique et une installation lumineuse créée par des étudiantes en design d’événements lors de la Nuit blanche du festival Montréal en lumière, le samedi 26 février. Les activités se dérouleront à partir de 20 h.

Quartier latin

Des étudiantes du DESS en design d’événements proposent Jusqu’au prochain lampadaire, une déambulation nocturne exploratoire dans le Quartier latin. Pour concevoir l’installation lumineuse, l’équipe étudiante s’est inspirée de Fluxus, un mouvement d’avant-garde international des années 60 prônant le non-art, soit l’abolition de la frontière élitiste entre l’art et la vie et entre les différents champs artistiques. Jusqu’au prochain lampadaire guidera les pas et les actions des passants afin que ceux-ci puissent reprendre leurs droits sur la ville et redécouvrir la nuit. L’installation lumineuse a été réalisée par les étudiantes Anne Bernard, Angèle Chatellard, Marianne Demers, Émilie Girard, Floriane Lebert, Lou Marchais, Lisa Mollicone et Hélène Simard, sous la supervision du chargé de cours Maxim Bonin, en collaboration avec Alizée Fontanez, stagiaire et gestionnaire de projets. Le départ a lieu sur la Place Pasteur de l’UQAM. L’installation lumineuse sera en place jusqu’au 25 mars 2022.

Pavillon de Design (DE)

Oeuvre de Henning Wagenbreth. 

Le Centre de design présente l’exposition Henning Wagenbreth – Le design graphique pour les 6 à 99 ans. Affichiste et illustrateur berlinois, Henning Wagenbreth est un designer graphique qui, comme les maîtres du Bauhaus, exerce ses talents tous azimuts: illustrations, affiches, livres, timbres, pochettes de disques, jeux, costumes et décors de théâtre, marionnettes. Son univers se compose de personnages de bandes dessinées qui assurent dans presque toutes les œuvres une présence humaine plus ou moins caricaturée, de robots, de fusées, de machines infernales, que l’on peut retrouver à travers diverses créations.

Lors de la Nuit blanche, une lecture publique du conte Le pirate et l’apothicaire, illustré par l’affichiste Wagenbreth, sera présentée.

Pavillon Président-Kennedy

Intitulée Montréal d’hier et d’hiver, l’installation cinématographique sera déployée en simultané sur les façades du Pavillon Président-Kennedy (PK) et sur celle de l’Édifice Wilder. Réalisée par l’artiste multidisciplinaire Karine Lanoie-Brien, l’œuvre est composée de deux films montrant des scènes hivernales tirées des archives de l’Office national du film du Canada. La projection géante agrémente le Sentier de patin Banque Scotia de la Place des festivals. Montréal d’hier et d’hiver est présentée du 17 février au 5 mars.

Devenu obsolète par une absence de mise à jour chez Microsoft, Internet Explorer pose désormais de nombreux problèmes de compatibilité.

Utilisez le dernier navigateur recommandé par Microsoft

Bénéficiez de la vitesse, de la sécurité et de la confidentialité avec Microsoft Edge

Télécharger Edge