Voir plus
Voir moins

Refonte du certificat en technologies d’affaires

Le programme offre un cheminement plus flexible et une meilleure adéquation entre l’offre de cours et les besoins du marché du travail.

Par Jean-François Ducharme

1 mars 2022 à 11 h 03

Mis à jour le 9 juin 2022 à 13 h 09

Les analystes d’affaires sont en forte demande dans toutes les organisations, que ce soit les PME, les grandes entreprises ou les organisations gouvernementales. Photo: Getty Images

Le certificat en technologies d’affaires fera peau neuve à compter de l’automne 2022. En plus d’offrir un cheminement flexible et personnalisé, le programme de l’ESG UQAM proposera de nouveaux cours dans des domaines tels que l’analytique des données d’affaires, la gouvernance des technologies de l’information, l’intelligence d’affaires et les progiciels de gestion intégrés. «Notre programme reflètera davantage la réalité du marché du travail», affirme Claudine Bonneau, professeure au Département d’analytique, opérations et technologies de l’information.

Les technologies de l’information (TI) sont un secteur en forte croissance. Selon une étude de l’Institut du Québec publiée en décembre 2021, plus de 30 000 professionnels ont été embauchés à Montréal depuis 2016, et la croissance s’est accélérée de 15 % durant la pandémie. La pénurie de main-d’œuvre dans le domaine est grande: plus de 10 000 postes sont présentement vacants et doivent être comblés le plus rapidement possible. Le gouvernement du Québec offre d’ailleurs une aide financière – le programme pour la requalification et l’accompagnement en technologies de l’information et des communications (PRATIC) – aux personnes qui souhaitent compléter ce certificat.

«Toutes les organisations, que ce soit les PME, les grandes entreprises ou les organisations gouvernementales, recherchent des analystes d’affaires, souligne Claudine Bonneau. Ces personnes polyvalentes, qui doivent à la fois comprendre les processus d’affaires et maîtriser les compétences technologiques, sont très visibles dans une organisation puisqu’elles collaborent sur une multitude de projets.»

Selon la professeure, une bonne proportion des personnes diplômées du certificat amorcent leur carrière comme analystes d’affaires junior avant de gravir les échelons. D’autres occupent déjà un poste de gestion au sein d’une organisation, mais souhaitent migrer vers une carrière technologique.

Cheminement personnalisé

Le certificat propose quatre cours obligatoires qui touchent aux technologies d’affaires, aux plateformes de la science des données d’affaires, à la gouvernance et à l’évaluation des impacts TI ainsi qu’au management des systèmes d’information.

Les étudiantes et étudiants peuvent ensuite choisir six cours parmi différents blocs: les progiciels de gestion intégrés, l’analytique des données d’affaires, l’analyse d’affaires ou des sujets spécialisés comme la gestion de projet, la gestion du changement ou la collaboration à l’ère du travail hybride. «Il est possible de se spécialiser dans un seul domaine ou de toucher un peu à tout», précise Claudine Bonneau.

Plusieurs cours sont offerts le jour et le soir, en présentiel, en ligne ou en mode hybride. Les cours combinent la théorie et la pratique en offrant plusieurs laboratoires et projets appliqués.

Le programme est offert à temps complet ou à temps partiel. L’admission est possible à l’hiver ou à l’automne. Il est possible de faire une demande d’admission avant le 1er mai pour l’automne 2022.

Devenu obsolète par une absence de mise à jour chez Microsoft, Internet Explorer pose désormais de nombreux problèmes de compatibilité.

Utilisez le dernier navigateur recommandé par Microsoft

Bénéficiez de la vitesse, de la sécurité et de la confidentialité avec Microsoft Edge

Télécharger Edge