Voir plus
Voir moins

Nouveaux programmes courts en communication

Des formations en médias sociaux et en communication stratégique des organisations seront offertes à compter de l’hiver.

Par Jean-François Ducharme

25 octobre 2022 à 11 h 02

À compter de l’hiver 2023, la Faculté de communication offrira deux nouveaux programmes courts dans des secteurs en pénurie de main-d’œuvre: une formation en communication stratégique des organisations et l’autre en médias sociaux et organisation.

Comptant chacun cinq cours (15 crédits), ces programmes s’adressent autant aux personnes qui désirent intégrer le marché du travail dans l’un de ces domaines qu’à celles qui ont déjà un emploi et qui souhaitent obtenir une formation d’appoint. Les cinq cours offerts dans ces deux programmes peuvent aussi être suivis à titre de concentration par toute personne inscrite à un programme de baccalauréat de l’Université, pourvu que la structure du programme le permette.

Communication stratégique des organisations

Le programme en communication stratégique forme des personnes professionnelles capables de communiquer efficacement et de façon éthique avec différents publics. La formation développe des connaissances disciplinaires en communication des organisations, des compétences appliquées en communication stratégique – relations de presse, communications de risque et de crise, affaires gouvernementales, création de contenu, gestion de la réputation, planification média – et une réflexion critique et éthique sur ces pratiques. «Les perspectives d’emploi sont excellentes, puisque toutes les organisations, de la PME à la grande entreprise en passant par les OBNL, ont besoin d’établir des liens avec leurs clients ou des partenaires», souligne Olivier Turbide, professeur au Département de communication sociale et publique et responsable de ce programme.

Le programme débute par un cours théorique portant sur la communication organisationnelle, les relations publiques ou le phénomène publicitaire. Les étudiantes et étudiants peuvent ensuite choisir trois cours pratiques couvrant, par exemple, la communication de risque et de crise, la communication marketing, les enjeux de réputation, les relations gouvernementales et le lobbying. La formation se conclut par une réflexion critique sur les aspects éthiques et légaux des relations publiques ou sur l’éthique de la communication marketing et de la gestion de la marque. «Les personnes diplômées débuteront par des postes d’agents d’information ou de communication, mais pourront rapidement progresser au sein des organisations», affirme le professeur.

Médias sociaux et organisation

Le programme court en communication – médias sociaux et organisation forme les étudiantes et étudiants aux aspects techniques, sociaux et théoriques de la communication sur Internet. Les personnes diplômées pourront animer et fédérer les échanges qu’une organisation ou une marque entretient avec ses publics sur le web et les réseaux socionumériques.

«Nous offrons déjà un certificat en médias sociaux et organisation qui fonctionne très bien, souligne la professeure du Département de communication sociale et publique Mélanie Millette, qui a créé le programme court avec ses collègues Olivier Turbide et Benoit Cordelier. Ce nouveau programme permet d’offrir une formation plus courte, qui est souvent recherchée par le personnel déjà en poste.»

Ce programme prévoit un cours théorique sur la communication organisationnelle ou la diffusion et la réception en communication, deux cours portant un regard sur les pratiques – par exemple sur l’animation de communautés en ligne et les phénomènes de groupe, sur l’éthique de la communication sur internet, sur la consommation en ligne ou sur les médias sociaux –, un cours pratique sur la création éditoriale ou les technologies des médias socionumériques ainsi qu’un cours sur la veille et l’évaluation des communications en ligne. «Nos personnes diplômées se positionnent très bien, que ce soit au sein de grandes entreprises, d’organisations culturelles et politiques que dans les agences», souligne Mélanie Millette.

Admission avant le 1er novembre

Les deux programmes sont offerts à temps complet ou à temps partiel. Il est possible de faire une demande d’admission à l’un des deux programmes avant le 1er novembre pour le trimestre d’hiver ou avant le 1er mai pour le trimestre d’automne.