Voir plus
Voir moins

Nouveautés au bac en communication marketing

Le programme propose maintenant des profils en création publicitaire et en stratégie et conseil.

Par Jean-François Ducharme

31 janvier 2022 à 16 h 01

Mis à jour le 9 juin 2022 à 13 h 09

Seul programme au Québec à offrir une formation bidisciplinaire en communication et en marketing, le baccalauréat propose dorénavant deux profils: un en création publicitaire et l’autre en stratégie et conseil. Photo: Getty Images

Le baccalauréat en communication marketing fait peau neuve. Seul programme au Québec à offrir une formation bidisciplinaire en communication et en marketing, ce baccalauréat a subi une refonte majeure, qui a été approuvée lors de la séance du Conseil d’administration du 20 janvier dernier et qui prendra effet à compter du trimestre d’automne 2022. «L’évaluation décennale du baccalauréat a démontré que la formation satisfaisait grandement à la fois les milieux professionnels et les personnes diplômées, soulignent les coresponsables du programme, Vincent Fournier, professeur au Département de communication sociale et publique, et Anik St-Onge, professeure au Département de marketing. Nous croyons que cette refonte répondra encore davantage aux attentes des étudiantes et des étudiants.»

Le programme propose dorénavant deux profils: un en création publicitaire, orienté vers la créativité, le marketing de contenu et l’expérience utilisateur/client; et l’autre en stratégie et conseil, axé sur l’analyse et l’exploration de données (data mining), le marketing relationnel, la communication commerciale et la réputation de la marque. «Les deux profils préparent sensiblement aux mêmes emplois sur le marché du travail, mais rejoignent des intérêts personnels différents», mentionne Vincent Fournier.

Chacun des profils accepte 60 étudiantes et étudiants par année, ce qui fait augmenter le contingent annuel du programme de 90 à 120 personnes. La refonte permet aussi davantage de flexibilité dans le choix de cours, enrichit les enseignements sur les technologies et le numérique et renforce les compétences en recherche et en méthodologie de travail intellectuel.

Reproduire la réalité du monde professionnel

Mis sur pied au milieu des années 2000 en collaboration avec l’Association des agences de publicité du Québec, le programme a toujours été très populaire depuis sa création. «Nous recevons en moyenne plus de 500 demandes d’admission par année, précise Vincent Fournier. La cote R et la moyenne universitaire requises pour l’admission sont très élevées, tournant autour de 27 et de 3,3 sur 4,3 respectivement», précise Vincent Fournier.

Le programme forme des personnes professionnelles aptes à travailler dans la nouvelle réalité du monde des communications marketing et pouvant en maîtriser les divers aspects, soit la publicité, les commandites, les relations publiques et le marketing relationnel. Les personnes diplômées travaillent principalement dans des agences de communication marketing ou de publicité – que ce soit dans le secteur de la création, du groupe conseil ou du placement média – ou dans de petites entreprises, où l’on recherche du personnel polyvalent. «Même si l’on ne forme pas de directeurs artistiques, les compétences en graphisme sont très recherchées dans ces entreprises», note Vincent Fournier.

L’un des commentaires reçus lors de l’évaluation décennale est le fait que le programme reproduit fidèlement les réalités du monde professionnel et le vaste éventail de possibilités de placement sur le marché du travail. «La demande est très forte, à un tel point que plusieurs entreprises viennent recruter nos étudiantes et étudiants avant la fin de leurs études», observe Anik St-Onge.

Parcours flexible

Le tronc commun du programme est formé de 16 cours obligatoires, qui touchent tous les aspects de la profession – analyse critique du phénomène publicitaire, veille des communications en ligne, gestion de la marque, aspects marketing du commerce électronique, entre autres –, et de quatre cours à option. «Le cheminement permet un parcours flexible, soulignent les responsables du programme. Les cours offrent à la fois des compétences pratiques et des habiletés de réflexion pour trouver des solutions à d’éventuels problèmes.»

La dernière année est consacrée aux cours spécialisés dans chacun des profils. La formation se termine par un stage en milieu professionnel de 280 heures. Les personnes diplômées peuvent ensuite intégrer le marché du travail ou poursuivre leurs études au deuxième cycle.

Le programme est offert à temps complet et à temps partiel. Il est possible de faire une demande d’admission pour le trimestre d’automne 2022 avant le 1er mars.

Devenu obsolète par une absence de mise à jour chez Microsoft, Internet Explorer pose désormais de nombreux problèmes de compatibilité.

Utilisez le dernier navigateur recommandé par Microsoft

Bénéficiez de la vitesse, de la sécurité et de la confidentialité avec Microsoft Edge

Télécharger Edge