Voir plus
Voir moins

Membres de l’Ordre de l’excellence en éducation

L’apport de huit Uqamiennes et deux Uqamiens à l’éducation est reconnu.

2 juin 2022 à 13 h 14

Mis à jour le 7 juin 2022 à 11 h 39

Dix Uqamiennes et Uqamiens ont rejoint les rangs de l’Ordre de l’excellence en éducation du Québec, le 31 mai dernier. Inspirée de l’Ordre des Palmes académiques, créé en France en 1808, cette distinction souligne le mérite de celles et ceux qui ont joué ou qui jouent encore un rôle important dans le domaine de l’éducation.

monique_brodeur_173

La doyenne intérimaire de la Faculté de science politique et de droit Monique Brodeur est professeure au Département d’éducation et formation spécialisées depuis 1999. Elle a aussi été doyenne de la Faculté des sciences de l’éducation de 2009 à 2019 et vice-doyenne à la recherche de 2004 à 2009. S’intéressant aux difficultés d’apprentissage en lecture et en développement professionnel, elle a contribué à plusieurs projets d’envergure portant sur la réussite scolaire. Monique Brodeur a aussi été présidente du groupe de travail sur l’éducation inclusive à l’UQAM et a siégé aux conseils d’administration de plusieurs organismes, dont la Fondation Paul-Gérin-Lajoie, la Fondation pour l’alphabétisation, l’Institut des troubles d’apprentissage et Centraide du Grand Montréal.

lucie_sauve_p

La professeure émérite du Département de didactique Lucie Sauvé est aussi chercheuse émérite du Centre de recherche en éducation et formation relatives à l’environnement et à l’écocitoyenneté et membre de l’Institut des sciences de l’environnement et de l’Institut Santé et société. Elle dirige la revue internationale Éducation relative à l’environnement – Regards, Recherches, Réflexions. S’intéressant entre autres aux dimensions critique et politique de l’éducation, aux dynamiques de mobilisation citoyenne en matière d’environnement et d’écodéveloppement et à l’éducation relative à la santé environnementale, Lucie Sauvé a dirigé, durant plus de 20 ans, des projets de collaboration interuniversitaires et d’action écosociale en Amérique latine. Elle a aussi coordonné le Collectif scientifique sur la question du gaz de schiste au Québec.

sandrine_faust_173

Lauréate du prix Reconnaissance 2008 de la Faculté des sciences de l’éducation, Sandrine Faust (B.A.A., 1993; B.Éd. enseignement en adaptation scolaire et sociale, 1997) est cofondatrice et directrice générale d’Alloprof depuis 1999. L’organisme incontournable dans le paysage scolaire québécois a accompagné plus de 550 000 élèves dans leur parcours scolaire en 2020-2021, grâce à la collaboration d’une centaine d’enseignantes et d’enseignants à travers la province. Sous la gouverne de sa directrice générale, Alloprof a développé plusieurs nouveaux services au cours des dernières années, particulièrement depuis la pandémie.

louise_richer_173

Louise Richer (B.Sp. psychologie, 1976) a fondé, en 1988, l’École nationale de l’humour (ÉNH), qui forme la grande majorité des humoristes et des auteurs et autrices qui font rire le Québec. La lauréate du prix Reconnaissance 2010 de la Faculté des sciences humaines a été investie de l’Ordre du Canada en 2016 pour sa contribution à l’épanouissement des arts du spectacle en tant que directrice de l’ÉNH. Elle a aussi réuni praticiens et chercheurs à l’UQAM lors de deux colloques sur l’humour, en 2008 et en 2013.

elourdes_7888_173

Enseignante, consultante, formatrice, conférencière et bénévole engagée, Elourdes Pierre (B.Ed. éducation préscolaire et enseignement primaire, 1989) a su, tout au long de sa carrière, instaurer une approche pour prévenir l’intimidation, la violence verbale et le rejet. Son approche, qu’elle a su développer et peaufiner au cours des années, a été à maintes reprises récompensée par ses pairs, le milieu de l’enseignement et le milieu social. En 2004, elle a remporté la Médaille de la paix décernée par le YMCA du Grand Montréal pour le projet Bouquet d’humanité, un programme d’échange dans lequel elle jumelait des élèves québécois avec des familles de réfugiés. La lauréate du prix Reconnaissance 2015 de la Faculté des sciences de l’éducation a publié deux ouvrages, L’extrait, outil de découverte en 2002 et Ma première classe en 2004, des ressources pratiques pour l’enseignement de la gestion de conflit. Elourdes Pierre a également été la vedette du documentaire de Marcel Simard, Le petit monde d’Elourdes, en 2010, un long-métrage qui révèle l’approche de l’enseignante auprès de ses élèves et la mise en pratique de ses méthodes.

Le directeur du Collège Charles-Lemoyne et président de la Fédération des établissements d’enseignement privés David Bowles (B.A. enseignement des langues secondes, 2001), la formatrice et enseignante retraitée Josée Crête (B.Mus., 1985), l’orthopédagogue, essayiste et éditeur Pierre Brouillette (Ph.D. sémiologie, 1997; M.A. études littéraires, 1984; B.Ed. enseignement à l’enfance inadaptée, 1979; B.Sp. philosophie, 1972), la professeure honoraire de l’Université de Montréal Louise Poirier (Ph.D. éducation, 1992; M.A. psychologie, 1981) et la nutritionniste Marie Marquis (Ph.D. administration, 1998) ont aussi reçu cet honneur. C’est lors d’une cérémonie officielle tenue à Québec le 31 mai dernier que le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge a décoré les 44 nouveaux membres des promotions 2019 et 2021 de l’Ordre de l’excellence en éducation du Québec qui se sont illustrés par leur contribution significative dans les réseaux de l’éducation et de l’enseignement supérieur.

Devenu obsolète par une absence de mise à jour chez Microsoft, Internet Explorer pose désormais de nombreux problèmes de compatibilité.

Utilisez le dernier navigateur recommandé par Microsoft

Bénéficiez de la vitesse, de la sécurité et de la confidentialité avec Microsoft Edge

Télécharger Edge