Faire connaître la musique noire

Des partitions sont offertes à une douzaine de bibliothèques grâce à une initiative du Département de musique.

10 Mai 2022 à 9H09

Les trois volumes de Piano Music of Africa and the African Diaspora qui ont été achetés à une dizaine d'exemplaires, puis distribués à des bibliothèques publiques montréalaises.

En décembre dernier, la chargée de cours du Département de musique Sonia Dudley Wheaton a organisé un concert de piano classique en ligne, mettant en vedette ses étudiantes et étudiants et visant à récolter des fonds afin d'acheter des partitions de compositrices et compositeurs noirs méconnus. «L'argent amassé a permis d'acheter une dizaine d'exemplaires des trois premiers volumes de Piano Music of Africa and the African Diaspora, édité par William Chapman Nyaho. Ces cahiers de partitions seront bientôt disponibles dans une douzaine de bibliothèques publiques de quartiers défavorisés montréalais», précise-t-elle.

Le concert offert par Vincent Bouley, Talia Plante, François Gravel, Laurie Coulombe, Simon Boisseau, Béatrice Beaudin-Caillé et Sonia Dudley Wheaton avait été capté pour une diffusion en ligne, en direct de la salle Jacques-Hétu de l'UQAM. On peut le visionner ici.

Rendre les partitions plus accessibles

C'est en cherchant à diversifier le répertoire qu'elle enseigne que Sonia Dudley Wheaton a eu l'idée de ce concert. «J'avais de la difficulté à trouver la partition d'une œuvre pour piano de Florence Price, raconte-t-elle. J'ai contacté son éditeur et il me l'a offerte en pdf, gratuitement! En lui demandant ce que je pouvais faire pour le remercier, il m'a suggéré de faire don de partitions de compositrices et de compositeurs noirs à des bibliothèques publiques afin que les jeunes pianistes puissent à leur tour en bénéficier.»

La majorité des étudiantes et étudiants de la classe de piano classique de Sonia Dudley Wheaton enseignent à des jeunes pianistes âgés entre 6 et 17 ans. «Les premiers volumes du recueil Piano Music of Africa and the African Diaspora sont parfaits pour les niveaux débutant et intermédiaire. Ce sont des cahiers que j'aurais aimé avoir lorsque j'enseignais moi-même à des jeunes», note-t-elle.

Le tome 1 permet aux débutants d'apprendre quelques bases des styles ragtime et swing, tandis que le tome 2 reflète les riches traditions musicales du sud des États-Unis, notamment avec ses pièces jazz et syncopées. Le tome 3 vise à couvrir encore plus de genres, comme le tango et la musique merengue haïtienne, ainsi que du matériel provenant de chansons folkloriques et de spirituals africains.

«Nous tenterons de répéter l'expérience l'an prochain afin de pouvoir acheter d'autres partitions», conclut Sonia Dudley Wheaton.

PARTAGER