Voir plus
Voir moins

Contrer le harcèlement psychologique au travail

Deux Uqamiens ont participé à l’élaboration d’une formation pour aider les conseils d’administration à intervenir dans leur organisation.

2 février 2022 à 16 h 02

Mis à jour le 9 juin 2022 à 13 h 09

La formation vise à aider les administrateurs à intervenir en matière de harcèlement dans les organisations et aussi au sein des conseils d’administration.Photo: Getty/Images

Le professeur du Département d’organisation et ressources humaines Angelo Soares et la chargée de cours du Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale Louise Champoux-Paillé (M.B.A. 1987; M.A. muséologie, 2008), de l’ESG UQAM, ont participé à l’élaboration d’une formation en gouvernance pour aider les membres des conseils d’administration à prévenir, reconnaître et intervenir en cas de situation de harcèlement au sein de leur organisation.

Cette formation unique vient d’être lancée par l’Ordre des administrateurs agréés du Québec, un ordre professionnel dédié à la gestion et à la gouvernance des organisations. Ses membres sont, notamment, des dirigeants, des gestionnaires et des conseillers experts dans le domaine du management, de la gouvernance et de la gestion sous toutes ses formes et dans tous les secteurs d’activités.

D’une durée d’une heure, la formation en ligne est accessible sans frais et comprend une auto-évaluation permettant de tester ses connaissances, un guide de référence avec les notions abordées, une évaluation sur les thèmes de la prévention et de l’intervention, ainsi qu’un gabarit de reddition de comptes. Un sceau sera délivré aux conseils d’administration, dont tous les membres auront suivi la formation, et pourra être affiché publiquement.

«Aux assemblées des conseils d’administration, on parle souvent du fonctionnement, mais très peu des valeurs, observe Louise Champoux-Paillé, une experte en gouvernance et une administratrice d’expérience. Les nouvelles générations donnent une plus grande importance aux valeurs dans leur vie personnelle et, désormais, au travail. La notion de culture de respect et du mieux-être des employés ne pourrait être plus d’actualité.»

«Quand on vit du harcèlement psychologique au travail, le niveau de détresse psychologique est deux fois plus élevé que celui des individus qui ne le vivent pas, indique Angelo Soares. N’oublions pas que le harcèlement fait partie des troubles qui peuvent mener au suicide.»

«À la suite de cette formation, l’administrateur saura reconnaître une situation conflictuelle ou de harcèlement et sera outillé pour intervenir selon son rôle et ses responsabilités, note Alexandre Bellemare, président de l’Ordre des administrateurs agréés du Québec. Cela répond au devoir de veille et de surveillance du conseil d’administration.»

Harcèlement en hausse

Depuis 2016, le nombre de dossiers ouverts en matière de harcèlement n’a cessé de prendre de l’ampleur en milieu de travail. Selon la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), environ 16 % des plaintes auraient pu être traitées à l’intérieur de l’organisation concernée si des mécanismes de médiation avaient été mis en place.

Après avoir créé, en 2020, une formation destinée aux gestionnaires pour prévenir le harcèlement en milieu de travail, l’Ordre souhaite désormais conscientiser les membres des conseils d’administration grâce à une approche axée sur la culture organisationnelle de respect.

«La gouvernance, c’est aussi penser le fonctionnement d’une organisation et son efficacité en termes de bien-être psychologique des employés, souligne Francine Sabourin, directrice générale de l’Ordre. Le harcèlement psychologique peut toucher tout le monde, y compris au sein des conseils d’administration.»

Devenu obsolète par une absence de mise à jour chez Microsoft, Internet Explorer pose désormais de nombreux problèmes de compatibilité.

Utilisez le dernier navigateur recommandé par Microsoft

Bénéficiez de la vitesse, de la sécurité et de la confidentialité avec Microsoft Edge

Télécharger Edge