Voir plus
Voir moins

Carrières à suivre 

Des diplômés de l’UQAM occupent des postes stratégiques et réalisent des choses remarquables dans toutes les sphères de la société: quelques noms à retenir.

18 mai 2022 à 14 h 05

Mis à jour le 13 juin 2022 à 15 h 24

Waldir Da Cruz (B.Sc. sciences de la Terre et de l’atmosphère/météorologie, 2015) est le nouveau météorologue du service de l’Information de Radio-Canada. Le jeune vulgarisateur, qu’on a commencé à voir en ondes en janvier 2021, succède à Pascal Yiacouvakis (B.Sc. géographie physique, 1985; M.Sc. sciences de l’atmosphère, 1994), qui a pris sa retraite en mars dernier, après 28 ans de service. Waldir Da Cruz a fait un passage à MétéoMédia avant d’entrer à Radio-Canada. Il a aussi, dans une autre vie, appris à piloter et a été mixologue dans un bar du Quartier latin, comme il l’a raconté dans un article de La Presse.

Depuis janvier dernier, Geneviève Brisson (B.A. sciences politiques, 1996) occupe la fonction de déléguée générale du Québec à Bruxelles, en Belgique. Elle était auparavant directrice principale des affaires gouvernementales mondiales chez Enerkem, une société du secteur des biocarburants et des produits chimiques verts, un poste qu’elle occupait depuis 2019, après avoir travaillé pour Énergir et Hydro-Québec. Plus tôt dans sa carrière, elle avait œuvré à titre de conseillère politique à Québec et à Ottawa ainsi que comme chargée de projets à la Délégation générale du Québec à Londres.

Philippe Meunier (B.A. design graphique, 2000), cofondateur et directeur de la création de Sid Lee, fait partie des 12 leaders du monde du design qui ont reçu le prestigieux Manship Medallion lors de la 101e édition des ADC Awards. Véritable institution, les prix de l’Art Directors Club (ADC) sont les plus anciens de l’industrie du design graphique et de la publicité. En plus des prix, le médaillon est remis cette année à 12 innovateurs qui ont joué un rôle de premier plan dans le développement de l’ADC. La remise des distinctions a eu lieu à New York le 18 mai 2022, lors de la Creative Week.

Lauréat de la quatrième édition du Prix en art actuel du Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ), l’artiste Stanley Février (M.A. arts visuels et médiatiques, 2019) est très présent sur la scène muséale depuis un an. En plus d’une exposition majeure présentée au MNBAQ du 9 décembre dernier jusqu’au 16 octobre prochain, Menm vye tintin. Les vies possibles, le Musée d’art contemporain des Laurentides et le Centre d’exposition de Saint-Hyacinthe lui ont aussi consacré des expositions solo l’hiver dernier. Allant de la photographie à la performance, en passant par la sculpture et le dessin, ses œuvres explorent la souffrance physique et psychologique causées par le monde moderne. En 2019, l’artiste avait fait partie de l’exposition collective Over My Black Body, produite par la Galerie de l’UQAM.

Depuis janvier dernier, Marie Lambert-Chan (B.A. communication, 2007) a été recrutée par Radio-Canada pour agir à titre de chef de contenu, science et environnement, à l’Information. La journaliste cumule 15 ans d’expérience dans l’industrie des médias, dont plus de cinq à titre de rédactrice en chef du magazine Québec Science. Responsable de la stratégie éditoriale sur la science et l’environnement en information quotidienne sur toutes les plateformes, Marie Lambert-Chan assumera également la tâche de rédactrice en chef de l’émission Découverte à partir de janvier 2023.

Une autre diplômée, Mélissa Guillemette (B.A. communication, 2011), prend la relève en tant que rédactrice en chef de Québec Science. La journaliste a travaillé comme pigiste avant d’être embauchée au journal Le Devoir, en 2009, puis au magazine Jobboom, en 2012. Elle s’est jointe à l’équipe de Québec Science en 2015 à titre de journaliste et de réviseure de contenu. Ces dernières années, on a également pu l’entendre à la radio et à la télévision, notamment aux émissions Les années lumière et Ça me regarde, sur AMI-télé.

Scénographe pour quelques 200 créations en danse, théâtre et opéra dans près d’une quinzaine de pays, Cédric Delorme-Bouchard (B.A. art dramatique/ scénographie, 2014; M.A. théâtre, 2021) est reconnu pour ses conceptions d’éclairage. Il est présentement artiste en résidence à l’Usine C, où il a présenté, en février dernier, la quatrième mise en scène de sa compagnie Chambre Noire. Courte pièce où les silences pèsent autant que les mots, Intérieur, d’après Maurice Maeterlinck, dépeint l’annonce de la mort d’un être cher.

Le nouveau maire de Laval, Stéphane Boyer (B.A. communication, politique et société, 2012), fait partie des nombreux diplômés qui ont été élus ou réélus le 7 novembre dernier dans le cadre des élections municipales. Parmi eux, on compte également le maire de Terrebonne Mathieu Traversy (B.A. science politique, 2021), le maire de Rimouski Guy Caron (M.Sc. économique, 2001) ainsi que les maires d’arrondissement Benoit Dorais (B.A. philosophie, 1997), dans le Sud-Ouest, Luc Rabouin (B.A. psychosociologie de la communication, 1996), dans le Plateau-Mont-Royal, et les mairesses Caroline Bourgeois (B.A. communication/journalisme, 2006), dans Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, et Émilie Thuillier (M.Sc. sciences de l’environnement, 2005), dans Ahuntsic-Cartierville.

Depuis novembre dernier, Cathy Wong (LL.B., 2008) occupe le poste nouvellement créé de vice-présidente, Équité, diversité et inclusion et Langues officielles, à Téléfilm Canada. Élue conseillère de ville dans le centre-ville de Montréal en 2017, elle était devenue la première personne d’origine chinoise à siéger à l’Hôtel de ville et la première femme présidente du conseil municipal.  L’avocate de formation avait annoncé son départ de la politique avant les dernières élections.

Directrice du design chez Lulumelon à Vancouver, Catherine Lebrun (B.A. design graphique, 2008) a piloté l’équipe qui a créé la collection de vêtements d’hiver destinée aux athlètes de la délégation canadienne lors des Jeux olympiques de Beijing, en février dernier. Avant d’être embauchée chez Lululemon, en 2011, la designer travaillait pour la marque québécoise de vêtements de plein air Orage, qui l’avait recrutée lors de l’exposition des finissantes et finissants en design de 2008.

Le nouveau directeur général de la Ville de Longueuil, Alexandre Parizeau (M.B.A., 2021), n’est pas un nouveau venu dans la municipalité. Avant de poursuivre son parcours à la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, où il avait été promu directeur du Service des travaux publics, il avait commencé sa carrière à Longueuil, occupant plusieurs postes de gestion au sein de la Direction de la culture, du loisir et du développement social. Recruté en janvier dernier par la nouvelle mairesse Catherine Fournier, Alexandre Parizeau (petit-fils de l’ex-premier ministre Jacques Parizeau) est devenu l’un des plus jeunes directeurs généraux d’une municipalité au Québec.

Benoit Bilodeau (B.Sc. actuariat, 2002) a été nommé vice-président régional chez Beneva, la société d’assurance née du regroupement de La Capitale et de SSQ Assurance. Beneva est le plus grand groupe d’assureurs aux racines mutualistes au Canada, avec plus de 3,5 millions de membres et de clients. Benoit Bilodeau cumule près de 20 ans d’expérience dans l’industrie de l’assurance, notamment à titre de chargé de comptes chez SSQ Assurance pendant plusieurs années et comme conseiller auprès d’importantes firmes d’actuaires-conseils.

Michèle Ouimet (M.A. histoire de l’art, 1980), qui a successivement été journaliste, éditorialiste et chroniqueuse au quotidien La Presse, où elle a travaillé de 1989 à 2018, a reçu en mars dernier le prix Couronnement de carrière de la Fondation pour le journalisme canadien. Celle qui a été grande reporter à travers le monde avait déjà été récompensée par plusieurs prix, dont le prestigieux prix Judith-Jasmin Hommage, en 2019, et l’Ordre national du Québec, en 2021. Michèle Ouimet s’est retirée du journalisme en 2020 pour se consacrer à l’écriture de livres, dont son plus récent, L’homme aux chats, un roman noir paru en 2021.

Olivier Côté (B.A. communication, 2020) a remporté le Grand Prix Cours écrire ton court pour son scénario Les Rois. D’une valeur approximative de 130 000 dollars, ce prix remis par la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) permet un passage accéléré en production, une bourse pour le scénariste et un appui des différents partenaires de la SODEC.

Me Jean-Pierre Ménard (LL.B., 1978) recevra la Médaille du Barreau lors d’une cérémonie qui aura lieu à l’occasion de la Journée du Barreau du Québec, le 17 juin prochain à Montréal. Reconnu pour son expertise en matière de responsabilité médicale et pour son engagement dans la défense des patients, il est aussi honoré pour sa contribution à l’avancement du droit médical et de la bioéthique, particulièrement dans le cadre de l’élaboration de la loi sur l’aide médicale à mourir. La regrettée professeure du Département des sciences juridiques Lucie Lemonde recevra également un Mérite à titre posthume lors de cette cérémonie.

Assistante à la direction artistique et générale du Théâtre Aux Écuries depuis 2019, Rachel Morse (B.A. art dramatique, 2015) a été élue, en novembre dernier, coprésidente du Conseil québécois du théâtre (CQT) avec l’autrice, metteure en scène et interprète Laurence Régnier. Celle qui a collaboré avec de nombreuses compagnies en arts vivants au fil des années faisait déjà partie du Comité rayonnement et promotion du CQT depuis 2019.

Journaliste culturelle à La Presse depuis 1999, Chantal Guy (B.A. études littéraires, 1997) a remporté le prix Jules-Fournier 2022, remis par le Conseil supérieur de la langue française. Ce prix est décerné annuellement à une ou à un journaliste de la presse écrite en reconnaissance de la qualité de ses écrits. Le jury a retenu l’efficacité de l’écriture de Chantal Guy, la richesse de son style et son sens du récit, entre autres qualités.

La professeure du Département de psychologie Mélina Rivard (Ph.D. psychologie, 2011) cotitulaire de la Chaire de déficience intellectuelle et troubles du comportement (DITC), figure parmi les lauréats des prix 2022 de la prestigieuse American Association on Intellectual and Developmental Disabilities (AAIDD). Elle a obtenu le Early Career Award, qui reconnaît la contribution exceptionnelle de personnes en début de carrière au domaine de la déficience intellectuelle et des autres troubles du développement. Basée aux États-Unis, l’AAIDD compte des membres dans 55 pays.

Le chargé de cours à l’École supérieure de mode de l’ESG UQAM Stéphane Le Duc (B.A. communication, 1985) a agi à titre commissaire associé de l’exposition Parachute: mode subversive des années 80 qui s’est tenue au musée McCord l’hiver dernier. Cinq pièces de la collection personnelle de Stéphane Le Duc, ancien animateur de l’émission Perfecto, à MusiquePlus, et rédacteur en chef du magazine de mode Dress to KILLl, faisaient partie de la soixantaine d’ensembles des célèbres designers de Parachute présentés par le musée.

Jean-François Payette (B.A. science politique, 2004; M.A. relations internationales, 2006), chargé de cours au Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale de l’ESG UQAM, a obtenu le Prix culturel de la francophilie Bernard-Landry pour l’ensemble de ses publications mettant en valeur la langue française, son développement et sa défense ainsi que des qualités de rayonnement humaniste international. Ce prix, qui en est à sa deuxième édition, est décerné par l’organisme français Le Mot dans tous ses arts.

Le conseiller à l’accueil et intégration du Bureau de l’inclusion et de la réussite étudiante Sylvain Le May (M.A. communication, 2005) et l’ex-directrice générale de Vélo Québec Suzanne Lareau (B.Ed. enseignement de l’activité physique, 1983) sont les deux nouveaux membres du conseil d’administration de la Société de transport de Montréal (STM), nommés pour agir à titre de représentants de la clientèle du transport collectif, le premier pour le transport adapté et la deuxième pour le réseau bus et métro.

Suzanne Lareau fait également partie des diplômés de l’UQAM qui viennent de recevoir une distinction de l’Ordre de Montréal. Suzanne Lareau et Frantz Voltaire (M.A. science politique, 1976), président-fondateur du Centre international de documentation et d’information haïtienne, caribéenne et afro-canadienne (CIDIHCA), portent le titre de chevalière et chevalier, tandis que le professeur de Polytechnique Montréal Samuel Pierre (M.Sc. mathématiques, 1985), a été nommé officier. L’ancien recteur Claude Corbo et le professeur associé Gérald Larose ont également été honorés, le premier comme commandeur et le second à titre d’officier.

Toutes les nominations et distinctions des diplômés de l’UQAM qui sont portées à l’attention du Bureau des diplômés sont annoncées dans son bulletin ainsi que sur le site du Bureau, dans la section Nouvelles des diplômés.

Devenu obsolète par une absence de mise à jour chez Microsoft, Internet Explorer pose désormais de nombreux problèmes de compatibilité.

Utilisez le dernier navigateur recommandé par Microsoft

Bénéficiez de la vitesse, de la sécurité et de la confidentialité avec Microsoft Edge

Télécharger Edge