Voir plus
Voir moins

Bâtir un monde postpandémique équitable

Deux projets de recherche uqamiens sont sélectionnés dans le cadre d’un appel international.

8 mars 2022 à 13 h 03

Mis à jour le 9 juin 2022 à 13 h 09

COVID-19: tous les articles
Toutes les nouvelles entourant la COVID-19 et les analyses des experts sur la crise sont réunies dans cette série.

L’un des deux projets de recherche uqamiens analysera les répercussions de la pandémie sur les réseaux de soins.Photo: Getty/Images

Deux projets de recherche pilotés par les professeurs Angelo Soares, du Département d’organisation et ressources humaines de l’ESG UQAM, et Fabienne Venant, du Département de mathématiques, ont été sélectionnés dans le cadre d’un appel international de propositions lancé par la Plateforme transatlantique (PTA), portant sur le thème «Rétablissement, renouveau et résilience dans un monde postpandémique». 

La PTA est le fruit d’une collaboration entre des organismes subventionnaires de recherche en sciences sociales et humaines d’Amérique du Nord, d’Europe et d’Amérique du Sud. Elle a lancé son appel de propositions au printemps 2021 afin de combler des lacunes dans la compréhension des impacts sociétaux à moyen et long terme de la pandémie de COVID-19. Les propositions de recherche interdisciplinaire devaient être liés à l’un ou à plusieurs des cinq défis suivants: réduire les inégalités et les vulnérabilités; bâtir une société plus résiliente, plus inclusive et plus durable; encourager la gouvernance démocratique et la participation politique; faire progresser l’innovation numérique responsable et inclusive; assurer une communication et des médias efficaces.

Parmi les 300 projets de recherche qui lui ont été soumis, la PTA en a retenu 19 provenant de 12 pays, dont 11 du Canada, incluant 6 du Québec. Les projets, d’une valeur totale d’environ 16 millions de dollars, sont financés par 16 bailleurs de fonds.

Reconstruire le care

Le projet de recherche interuniversitaire dirigé par Angelo Soares s’intitule «Qui prend soin? Reconstruire le care dans un monde postpandémique». Il vise à analyser les répercussions de la crise sanitaire sur les réseaux de soins, en particulier sur les personnes soignantes et les bénéficiaires des soins. Reconstruire une organisation de soins robuste et plus résiliente nécessite une compréhension globale de l’économie des soins et implique de tirer les leçons d’initiatives innovantes dans différents pays.

L’équipe de recherche s’intéressera aux régimes de protection sociale et à l’organisation des soins, incluant les systèmes de santé, au Brésil, au Canada, en Colombie, en France, au Royaume-Uni et aux États-Unis. Les comparaisons se feront selon quatre axes principaux.

Le premier axe explorera comment différents types de familles ont fait face aux défis imposés à la fois par les besoins habituels en matière de soins et par les demandes croissantes pendant la pandémie. Le deuxième évaluera les conditions d’emploi, la santé et le bien-être, avant et pendant la pandémie, en englobant la diversité des groupes professionnels qui entrent dans la définition des travailleurs du secteur des soins. Le troisième axe portera sur les réponses des États à la pandémie à travers l’analyse des infrastructures des systèmes de soins et des politiques qui leur sont liées. Enfin, le quatrième axe se concentrera sur les différentes formes de vulnérabilité et le rôle de l’action collective pour les surmonter, au moyen d’études qualitatives menées dans différentes métropoles.

Pour des pratiques de formation inclusives

«RESPIRE: rétablir l’expérience sensible pour des pratiques de formation inclusives, résilientes et équitables» est le titre d’un projet de recherche-action trinational – Canada, France et Suisse –, dirigé par la professeure du Département de mathématiques Fabienne Venant. Ce projet porte sur la capacité de résilience de l’enseignement universitaire après le choc de l’isolement physique et mental dans lequel formateurs et apprenants ont été plongés lors de la pandémie.

La recherche participera au rétablissement des liens entre le cognitif et le sensible (ressenti corporel) par le biais d’un accompagnement professionnel centré sur le partage d’expériences et la contextualisation des apprentissages selon diverses modalités, dont celle de la formation à distance. Les travaux établiront un portrait des pratiques de formation à distance dans chacune des institutions partenaires, et ce, dans diverses disciplines: didactique des mathématiques et des sciences, arts, éducation physique, musique, gestion, design et ergonomie du travail. L’équipe de recherche explorera des modalités d’accompagnement des formatrices et des formateurs universitaires favorisant la prise de conscience de la place du corps dans l’enseignement et l’apprentissage, investiguera la place à donner à l’expérience sensible dans un modèle d’enseignement hybride et favorisera des pratiques de formation équitables et inclusives dans des environnements numériques.

L’équipe réunit deux autres professeures du Département de mathématiques, Eva Knoll et Valériane Passaro, ainsi que le professeur de l’École de design Steve Vézeau. Les chercheurs seront accompagnés tout au long du projet par Geneviève Émond, formatrice et chercheuse à MUZA – Solutions créatives en éducation.

Le Conseil de recherches en en sciences humaines (CRSH) du Canada a accordé plus de 2 millions de dollars aux 11 projets de recherche menés par des chercheuses et chercheurs canadiens. Le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC) offrira aux chercheuses et chercheurs du Québec un financement complémentaire à celui du CRSH, à raison de 50 000 dollars par projet. Ces chercheuses et chercheurs collaboreront avec des membres de la communauté scientifique canadienne et internationale dans le but de faire progresser les connaissances sur les manières d’atténuer les impacts sociaux et culturels de la pandémie, et de contribuer à bâtir un avenir plus équitable, résilient et durable.

Devenu obsolète par une absence de mise à jour chez Microsoft, Internet Explorer pose désormais de nombreux problèmes de compatibilité.

Utilisez le dernier navigateur recommandé par Microsoft

Bénéficiez de la vitesse, de la sécurité et de la confidentialité avec Microsoft Edge

Télécharger Edge