Visite du recteur Ahmadou Aly Mbaye

Le recteur de l’Université Cheikh Anta Diop, au Sénégal, s’est entretenu avec des membres de la direction et du corps professoral.

8 Octobre 2021 à 16H46

Ahmadou Aly Mbaye, recteur de l'UCAD, et la rectrice Magda Fusaro.
Photo: Nathalie St-Pierre

Ahmadou Aly Mbaye, recteur de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar, au Sénégal, était de passage à l’UQAM les 7 et 8 octobre. Il a rencontré la rectrice Magda Fusaro et a signé le livre d’or de l’Université, avant de participer à une séance de travail présidée par le vice-recteur à la Recherche, à la création et à la diffusion Christian Agbobli. Des membres du corps professoral qui mènent des projets au Sénégal et Étienne Baillargeon, chef du pupitre Sénégal, Sahel et Afrique de l’Ouest au ministère québécois des Relations internationales et de la Francophonie (MRIF), ont participé à cette séance. Ahmadou Aly Mbaye a également eu des échanges sur les enjeux des changements climatiques et des migrations avec des étudiants sénégalais inscrits à l’UQAM.

Professeur en sciences économiques et auteur de nombreuses publications sur l’économie du développement et l’Afrique, Ahmadou Aly Mbaye a été nommé recteur de l’UCAD en juillet 2020. Il était auparavant directeur du Laboratoire d’analyse des politiques de développement (LAPD) mondial de l’UCAD et doyen de la Faculté des sciences économiques et de gestion de cette même université. Il a également été directeur du programme régional d'études supérieures en économie du changement climatique et président du conseil d'administration du Réseau africain francophone de recherche et d'enseignement supérieur en économie pendant 10 ans. 

L'UCAD est la principale université de Dakar. Inaugurée en 1959, elle accueille des étudiants de plusieurs pays africains et européens et est fréquentée par de nombreux cadres sénégalais. En 2016, on y dénombrait plus de 68 000 étudiants et étudiantes inscrits dans des programmes d’études en sciences et techniques, médecine, lettres et sciences humaines, sciences économiques, sciences juridiques et politique, etc.

Liens avec l’UQAM

Lors d’une mission virtuelle réalisée en Afrique francophone, en juin dernier, la rectrice Magda Fusaro et le recteur de l’UCAD ont conclu une entente-cadre dans les domaines de la bio-informatique, de la communication, de l’informatique, de la linguistique, de l'intelligence artificielle, des sciences de l’éducation, des sciences juridiques et du théâtre. Cette entente permettra non seulement de formaliser les collaborations en cours, mais aussi de les approfondir et de les élargir.

Différents membres du corps professoral de l’UQAM collaborent déjà ou prévoient collaborer avec des professeurs de l’UCAD. C’est le cas, notamment, de la professeure du Département des sciences juridiques Ndeye Dieynaba Ndiaye, du professeur du Département de communication sociale et publique Destiny Tchehouali, de la professeure du Département de linguistique Elizabeth Allyn Smith, du professeur du Département d'informatique Abdoulaye Diallo et du professeur de l’École supérieure de théâtre Ney Wendell Cunha Oliveira.

Le Sénégal vient au troisième rang des pays les plus représentés au sein de la population étudiante de l’UQAM en provenance de l’international. Au trimestre d’automne 2021, un total de 218 membres de la communauté sénégalaise  étaient inscrits à divers programmes d’études, comme le baccalauréat en administration, le baccalauréat en informatique et génie logiciel et la maîtrise en comptabilité.

Au cours des cinq dernières années, neuf étudiantes et étudiants de l’UQAM en sciences de l'éducation, en gestion, en communication, en science politique et droit et en sciences humaines ont effectué un séjour d’études, un stage pratique ou un stage de recherche au Sénégal.

PARTAGER