Vérité ou pandémie, un jeu en ligne

Une équipe du doctorat en psychologie lance un jeu scientifique pour informer les jeunes sur l’importance de la vaccination et les dangers de la désinformation.

29 Juin 2021 à 17H14

Pourquoi certains internautes propagent-ils intentionnellement de fausses informations sur internet? Pourquoi est-il si important que tout le monde soit vacciné? Quels sont les effets des mesures sanitaires sur notre santé? Créé par un groupe du doctorat en psychologie, le jeu en ligne Vérité ou Pandémie a pour objectif d’informer les jeunes internautes sur différents enjeux entourant la COVID-19 comme la vaccination, la désinformation, la santé mentale et sexuelle et le travail. «C’est un jeu créé par et pour des jeunes», souligne Vincent Gosselin Boucher (B.Sc. psychologie, 2015; M.Sc. kinanthropologie, 2016), co-instigateur du jeu en collaboration avec sa collègue Brigitte Voisard. Les étudiants Juliette François Sévigny, Catherine Cimon-Paquet et Étienne Aumont, du doctorat en psychologie, ainsi qu’Ahlem Mesli, du baccalauréat en communication - médias numériques, font aussi partie de l’équipe de conception.

Le jeu en ligne, qui s’accompagne de vidéos et de balados, fait partie des projets lauréats du concours «Exprimez votre créativité et engagez-vous dans la lutte contre la COVID-19», lancé par les Fonds de recherche du Québec (FRQ). Le concours visait à encourager les étudiantes et étudiants à entreprendre des projets de communication scientifique et à développer des outils numériques (vidéos, baladodiffusions, blogues, etc.), dans l’objectif d'échanger ou de communiquer avec les jeunes de 18 à 30 ans au sujet de leurs préoccupations liées à la pandémie.

Des balados à contenu scientifique ont été réalisés pour chaque thème/enjeu abordé au cours du jeu. Les épisodes présentent une discussion entre une ou un expert du sujet et une personnalité connue des jeunes. Dans le cadre du deuxième épisode portant sur les comportements de santé, par exemple, la professeure du Département de psychologie Kim Lavoie s’entretient avec le Youtubeur Thomas Gauthier. «L’idée du jeu était d’informer les jeunes sur les risques de la désinformation et de les aider à faire la distinction entre une bonne et une mauvaise information, tout en s’amusant», précise Vincent Gosselin Boucher.

Des ressources sont proposées: études, baladodiffusions ou sites web. Seuls ou en équipe, les internautes peuvent tester leurs connaissances sur chaque enjeu au moyen d’un questionnaire à choix multiples. Les professeurs Jacques Forest (Travail et bien-être), du Département d’organisation et ressources humaines, et Frédérick Philippe (Désinformation et conspiration), du Département de psychologie, ainsi que la doctorante en sexologie Éliane Dussault (Santé mentale, sexe et relations) comptent parmi les spécialistes invités.

PARTAGER