Récupération des masques jetables

L’UQAM a récupéré au mois de septembre quelque 120 000 masques chirurgicaux souillés.

12 Octobre 2021 à 10H09

Série En vert et pour tous
Projets de recherche, initiatives, débats: tous les articles qui portent sur l'environnement.

Les boîtes de récupération vertes et blanches, sur lesquelles on peut voir l’icône du masque de procédure, se trouvent notamment dans les halls d’entrée de certains pavillons de l’UQAM, comme celui du Judith-Jasmin (J), niveau métro.
Photo :Nathalie St-Pierre

Comment disposer de son masque de procédure à l’UQAM? Où le jeter? Dans l’un des 29 bacs de récupération déployés sur les campus de l’Université à cet effet. Les boîtes vertes et blanches, sur lesquelles on peut voir l’icône du masque de procédure, se trouvent notamment dans les halls d’entrée de certains pavillons de l’UQAM, comme celui des Sciences de la gestion (R), Président-Kennedy (PK) et J.-A.-DeSève (DS). La plupart sont localisés près des points de distribution des masques de procédure neufs.

Depuis la rentrée 2021, environ 120 000 masques jetables – soit 369 kilos de masques! – ont ainsi été récupérés par la compagnie MultiRecycle. Située à Lachine, l’entreprise collecte une foule de matières pour les entreprises et les institutions: équipements de protection individuelle (EPI) tels que masques, gants, visières et lunettes, ordinateurs, électroménagers, peinture et tubes fluorescents. La collecte de l’UQAM a été acheminée à l’entreprise le 29 septembre dernier dans trois grandes boîtes.

«Il est difficile de déterminer avec exactitude le nombre de masques jetables souillés recueillis à l’UQAM puisque, évidemment, nous ne les comptons pas un par un!», mentionne Sébastien Laffitte-Fitou, directeur du Service des immeubles – Conciergerie et service aux usagers. Il estime toutefois qu’environ les deux tiers des masques jetables distribués à l’UQAM sont récupérés. «Le reste atterrit probablement dans les poubelles extérieures ou celles de la maison, croit-il. C’est tout de même une bonne chose de pouvoir en récupérer une partie.»

Un premier chargement de près de 90 000 masques de procédure avait déjà été envoyé chez MultiRecycle en août 2021. «On les récupérait depuis près d’un an, soit depuis les débuts du port obligatoire du masque de procédure sur les campus universitaires, une consigne gouvernementale en vigueur depuis la fin de septembre 2020, précise Sébastien Laffitte-Fitou. Avec le retour des classes en présentiel, nous nous attendons à récupérer chaque mois beaucoup plus de masques jetables souillés.»

Transformés en billes de plastique

Qu’advient-il des masques de procédure récupérés? «Multirecycle les envoie en grande quantité chez Services Consultation Sinclair, à Drummondville, explique Cynthia Philippe, conseillère en développement durable au Service du développement organisationnel (équipe UQAM écoresponsable). Cette firme s’occupe de faire transformer le polypropylène des masques en billes de plastique. Celles-ci seront fondues et remoulées sous différentes formes par diverses entreprises qui les utilisent dans leurs procédés de fabrication de meubles, par exemple, ou de contenants en plastique.»

Le métal des barrettes est récupéré pour autre chose, mais les élastiques des masques n’ont pas encore trouvé de débouchés, dit Cynthia Philippe. «MultiRecycle cherche présentement une solution pour les réutiliser.»

Des trucs pour ne pas oublier de recycler ses masques

Selon Cynthia Philippe, le meilleur moyen pour récupérer ses masques souillés est de les mettre dans la pochette d’un sac à lunch ou d’un sac à dos que l’on emporte chaque jour avec soi. «Le truc, c’est de les accumuler dans un contenant ou un sac, et de les disposer ensuite dans un bac de récupération lorsque l’on quitte l’UQAM à la fin de la journée.» On peut aussi faire comme Sébastien Laffitte-Fitou et remplir au fur et à mesure un sac Ziploc que l’on conserve dans son bureau et en disposer dans les bacs de récupération quand il est plein.

Il est possible de consulter la liste complète des emplacements des bacs de récupération des masques de procédure sur le site UQAM écoresponsable.

PARTAGER