Une performance étudiante contre la violence
25 Novembre 2021

À l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, la performance CRIS DE FEMMES était présentée par des étudiantes et étudiants en théâtre dans l’Agora du pavillon Judith-Jasmin. Inspirée d’une pièce éponyme écrite en 2019 par l’étudiante du baccalauréat en art dramatique Laurence Mainville (aussi sur scène), l’œuvre, mêlant danse, théâtre et chant, se veut un hommage à la force de chaque femme: la force d'avancer, de lutter, de ne pas se laisser faire, de ne pas céder à la peur ou à la violence. Mise en scène par l’étudiant du baccalauréat en art dramatique Matthias Lefèvre, interprétée par la danseuse et candidate à la maîtrise en danse Ève Constantin et sous la direction artistique de Chloé Chartrand (baccalauréat en art dramatique), CRIS DE FEMMES s’est déroulée de 8 h à 18 h. La pièce était présentée en partenariat avec l’organisme La Dauphinelle, lequel offre de l’hébergement pour les femmes et les enfants victimes de violence physique ou psychologique. Le public était invité à partager ses réflexions, ses expériences ou sa poésie dans un cahier et de l’information était aussi donnée sur les ressources disponibles. Le site Équité, diversité, inclusion (EDI) a aussi mis en ligne une liste de ressources sur le sujet.
Photo :Nathalie St-Pierre
PARTAGER