Un nouveau doyen

Le spécialiste en droit constitutionnel Hugo Cyr est nommé doyen de la Faculté de science politique et de droit.

27 Mai 2015 à 16H03

Hugo CyrPhoto: Émilie Tournevache

Lors de sa séance du 26 mai dernier, le Conseil d’administration de l’UQAM a nommé Hugo Cyr à titre de doyen de la Faculté de science politique et de droit pour un premier mandat de cinq ans, débutant le 1er juin 2015. Il succède ainsi à Jean-Pierre Beaud.

Titulaire de deux baccalauréats (droit civil et Common Law) de l’Université McGill, d’une maîtrise de la Yale Law School et d’un doctorat en droit de l’Université de Montréal, Hugo Cyr est professeur au Département des sciences juridiques depuis 2002. Il y dirigeait, jusqu’à tout récemment, les programmes de cycles supérieurs en droit. Membre du Barreau du Québec, le nouveau doyen est reconnu, entre autres, pour ses connaissances approfondies du droit constitutionnel, du droit public et de la théorie du droit.

«La Faculté de science politique et de droit est unique en son genre en Amérique du Nord. Fruit d’audace et de vision, le partenariat initial entre les deux départements qui la composent participe à la mission fondatrice d’accessibilité, d’engagement social et de pensée critique qui constituent l’identité même de l’UQAM, a déclaré Hugo Cyr. Le rapprochement des savoirs de nos deux disciplines nous permet ainsi de mieux accomplir notre mission pédagogique et sociale unique. Dans le respect de cette tradition, nous devons maintenant relever les défis actuels tout en imaginant un avenir qui puisse mobiliser les membres de notre communauté facultaire, tant ses professeurs, ses chargés de cours, ses employés de soutien, que ses étudiants.»

Un parcours exemplaire

Ses travaux et ses recherches, publiés et cités dans de nombreuses revues scientifiques et spécialisées, ont fait d'Hugo Cyr un expert fréquemment consulté par diverses instances juridiques, gouvernementales et médiatiques. Il est membre du Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ), de l’Association québécoise de droit constitutionnel et de la Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique, dont il a été vice-président de 2003 à 2009.

Le parcours d'Hugo Cyr s’est enrichi, au fil des ans, d’expériences et d’interventions dans d’autres institutions québécoises, canadiennes et internationales. Il a œuvré à titre de Schell Fellow à Yale, de chercheur invité à l’Académie européenne de théorie du droit à Bruxelles et de «chercheur Boulton» à McGill, où il a aussi été professeur invité. Il a également agi comme auxiliaire juridique («clerc») auprès de l’Honorable juge Ian Binnie de la Cour suprême du Canada.

Des prix

Durant sa carrière, Hugo Cyr a obtenu plusieurs distinctions, dont un prix attribué par la Fondation du Barreau dans la catégorie Manuscrit d’article juridique pour «Conceptual Metaphors for an Unfinished Constitution», publié dans la Revue d’études constitutionnelles en novembre 2013. L'UQAM lui a remis, en 2011, le Prix d’excellence en enseignement pour son influence sur l’apprentissage des étudiants et son apport exceptionnel à l’enseignement universitaire grâce à la qualité de sa formation, son esprit d’innovation et les retombées positives de sa pratique pédagogique.

«La Faculté de science politique et de droit est une institution dont nous pouvons être fiers, dit Hugo Cyr. La qualité de ses programmes et de son enseignement ainsi que les retombées des recherches qu’on y mène transcendent les murs de notre Faculté et de l’UQAM tout entière. Cela se reflète d’ailleurs dans la reconnaissance que nous obtenons à travers les nombreux prix et distinctions remportés par nos enseignants et nos étudiants tant ici qu’à l’international.»

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE