Hommage à un pionnier du travail social

Henri Dorvil est nommé membre émérite de l'Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec.

2 Septembre 2014 à 16H44

Photo
Henri Dorvil, à droite, en compagnie du président de l'OTSTCFQ, Claude Leblond. 

Professeur à l'École de travail social depuis 1986, Henri Dorvil a été nommé membre émérite de l'Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec (OTSTCFQ). Ce statut est attribué à un travailleur social qui contribue au rayonnement de sa profession et qui jouit d'une large reconnaissance auprès de ses pairs.

Au cours de sa carrière, le professeur a effectué des recherches dans plusieurs domaines liés au travail social. Il s'est intéressé notamment à la stigmatisation des personnes aux prises avec des troubles mentaux, à l'intégration sociale des personnes itinérantes ainsi qu'aux responsabilités de l'État à l'égard des patients psychiatriques désinstitutionnalisés. Il a également collaboré aux travaux de l'OTSTCFQ portant sur l'intervention en santé mentale dans une perspective professionnelle.

Spécialiste des déterminants sociaux de la santé et des inégalités sociales, Henri Dorvil a cofondé, en 2001, la collection Problèmes sociaux et interventions socialesaux Presses de l'Université du Québec, qu'il dirige encore aujourd'hui. «Il n'existait pas beaucoup de livres en travail social avant cette collection, puisque les maisons d'édition connaissaient peu ce domaine et que les travailleurs sociaux, des gens d'action, étaient réticents à publier des ouvrages scientifiques, souligne le chercheur. Notre collection, qui a publié 70 ouvrages en 13 ans, a suscité un grand engouement.»

PARTAGER