Des étudiants présentent leurs courts métrages à Cannes

14 Mai 2013 à 11H45

Plusieurs courts métrages réalisés par des étudiants au baccalauréat en communication, profil télévision, seront présentés au Festival de Cannes, dans la section Short Film Corner, du 15 au 26 mai prochains. Produites dans le cadre d'un cours du baccalauréat, ces vidéos ont été réalisées en stop motion, une technique qui fait appel à la photographie pour animer le mouvement.

Nicola sans s, produit par Xavier Havitov, Laurence-Audrey Lachaine, Zoé Tremblay et Thomas Christopherson, raconte l'histoire d'un homme atteint du syndrome d'Asperger qui voit son univers ordonné être bouleversé lorsqu'un objet de son quotidien a disparu.

Réalisé par Amélia Blondin, Gabriel Lajournade et Marie-Ève Dusablon, A illustre quelques actions dans la vie d'Anna, une femme qui s'impose des lois strictes afin de transformer son quotidien en jeu.

Chronoscope de Dominic Remiro, Étienne Marcoux, Mario Daoust et Vincent Laurin, met en scène un scientifique dont la machine servant à manipuler l'espace-temps se retourne contre lui.

Dolem memoria, de Maxime Bergeron-Moreau, David Bourbonnais et Catherine Trudeau, est l'histoire d'un veuf constamment interrompu alors qu'il veut faire ses derniers adieux à sa femme décédée.

Dans Instable, un film produit par Véronique Beaulieu, Rosemarie Cournoyer, Mathieu Ouellet et Fanny Côté, on assiste au désordre mental d'un homme dont les souvenirs fictifs ou réels se transposent dans la pièce où il se situe.

Créé en 2004, le Short Film Corner est une section hors compétition du festival. L'an dernier, près de 2 000 courts métrages provenant de 88 pays différents ont été projetés.

PARTAGER