Voir plus
Voir moins

Trois bourses BAnQ

Deux doctorants et une diplômée sont récompensés par la Fondation de BAnQ.

31 octobre 2013 à 16 h 10

Mis à jour le 7 juin 2022 à 12 h 15

Photo

Les boursiers Michèle Gélinas (rangée du centre, deuxième à partir de la gauche), Julien Mauduit et Mylène Bédard (premier et deuxième de la rangée du haut) On reconnaît, en bas à gauche, le p.-d.g. de BAnQ. Photo: Michel Legendre/ Groupe CNW/ Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Julien Mauduit, candidat au doctorat (en codirection avec le Département d’histoire et d’études classiques de l’Université McGill) et chargé de cours au Département d’histoire, a obtenu une bourse de troisième cycle (12 500$) de la Fondation de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) pour son projet intitulé «Les patriotes en exil: les révolutionnaires canadiens et le républicanisme américain (1837-1842)». Mylène Bédard (M.A. études littéraires, 2011), étudiante au Département des littératures de l’Université Laval (en codirection avec le Département d’études littéraires de l’UQAM) a également reçu une bourse doctorale pour son projet «La poétique de soi: rhétorique et autoreprésentation. La pratique épistolaire des femmes en temps d’insurrection».

Ces bourses, remises à l’issue du concours 2013-2014 du Programme de soutien à la recherche de la Fondation, sont offertes à des étudiants dont les recherches portent notamment sur le patrimoine documentaire québécois et abordent des sujets liés aux mandats de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

Michèle Gélinas (B.A. histoire, 1980), professeure d’histoire au Collège de Maisonneuve, a pour sa part remporté la bourse de séjour destinée à des chercheurs du Québec, une nouvelle bourse de 500$, pour son projet «Récit biographique d’Adèle Berthelot, épouse de Louis-Hippolyte Lafontaine».

Une dizaine de lauréats ont été récompensés par le programme cette année.