Une Charte citoyenne montréalaise sur l'agriculture urbaine est créée dans le cadre de l'École d'été en agriculture urbaine

24 Août 2011 à 15H08

Les jardins du CRAPAUDUne nouvelle charte citoyenne montréalaise sur l'agriculture urbaine a été créée le 18 août dernier dans le cadre de la journée de consultation populaire de l'École d'été en agriculture urbaine, organisée à l'UQAM. Cette charte vise l'intégration et la reconnaissance de l'agriculture urbaine dans les politiques municipales, provinciales et nationales. L'agriculture urbaine peut prendre plusieurs formes comme les jardins collectifs ou communautaires, les potagers sur les toits, sur les balcons, dans les cours d'écoles ou les ruelles, ou encore en cultivant des arbres fruitiers.

La Charte s'inscrit dans une plus vaste démarche, dont le but est d'obtenir une consultation publique sur l'état de l'agriculture urbaine à Montréal, à la demande du Groupe de Travail sur l'agriculture urbaine (GTAU). Ce groupe rassemble plusieurs organismes, dont le Collectif de recherche sur l'aménagement paysager et l'agriculture urbaine durable (CRAPAUD) de l'UQAM. Le GTAU invite ainsi la population à signer d'ici le 8 novembre prochain une pétition en format papier pour la tenue d'une telle consultation. Au cours des trois prochains mois, plusieurs séances de signatures se tiendront dans la métropole. Quinze mille signatures doivent être recueillies afin d'obtenir une consultation.

Selon le GTAU, la consultation publique permettrait de dresser un portait de la situation en matière d'agriculture urbaine, de formuler des recommandations et de réaffirmer la nécessité de jardiner en ville.

Pour connaître les différents points de signature de la pétition, rendez-vous aux adresses suivantes : www.agriculturemontreal.info ou www.facebook.com/agricultureurbainemtl.

Rappelons que l'École d'été en agriculture urbaine est organisée par le CRAPAUD, en association avec l'Institut des sciences de l'environnement (ISE).

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE