En avant la relève

Se balader aux quatre coins du Canada pour enregistrer les meilleurs groupes de la relève : voilà la bonne idée qui se cache derrière le projet Youth Music Movement.

10 Janvier 2011 à 0H00

En septembre dernier, deux finissants et deux diplômés du baccalauréat en communication de l'UQAM ont décroché une bourse de 25 000 $ dans le cadre d'un concours de Pepsi qui récompense les meilleurs projets communautaires. Le projet du quatuor, baptisé Youth Music Movement, a pour but de faire connaître les groupes musicaux de la relève et de leur permettre d'enregistrer leurs chansons grâce à un studio d'enregistrement mobile... qui tient dans deux sacs à dos!

Youth Music Movement (YMM), c'est d'abord quatre amis passionnés de musique qui ont à cœur l'engagement social : Bruno Mercure (le producteur), Frédéric Bastien Forrest (le relationniste), Pierre-Etienne Bordeleau (le vidéaste-réalisateur) et François Del Fante (l'ingénieur sonore). Depuis la naissance du projet, en avril dernier, tout s'est déroulé à une vitesse grand V.

Le concours en ligne «Ici c'est mieux» de Pepsi remet des bourses aux organismes, groupes ou individus qui souhaitent démarrer un projet communautaire. Les finalistes qui ont amassé le plus de votes en ligne et qui ont mené la meilleure campagne de promotion se partagent le gros lot. Les membres d'YMM se sont démarqués par l'originalité de leur projet et par la qualité de leurs réalisations, à mi-chemin entre le documentaire et le vidéo-clip. Ils ont notamment produit un clip de quelques minutes sur la touchante histoire de jeunes atteints d'arthrite juvénile qui ont composé une chanson durant leur séjour au camp Articulaction (organisé par la Société canadienne de l'arthrite). «Pour nous faire connaître par le plus de gens possible et pour expliquer les grandes lignes de notre projet, nous avons aussi créé une page Facebook et un site Web, raconte l'énergique Frédéric Bastien Forrest. Ceux qui souhaitaient nous encourager étaient invités à se rendre sur le site du concours pour voter en notre faveur. Nos amis, nos connaissances, nos parents, les amis de nos amis, nos employeurs, nous avons mobilisé tout le monde! Sans cela, nous n'y serions jamais arrivés.»

En mai prochain, les membres de Youth Music Movement effectueront une tournée canadienne, d'une durée de trois mois, qui leur permettra d'enregistrer 12 chansons de groupes étudiants, pour ensuite produire un CD à partir de ces enregistrements musicaux. «Pour nous, c'est aussi l'occasion de créer notre propre emploi, de voyager et de découvrir du pays», dit l'étudiant. Le réalisateur du groupe compte également documenter la tournée à l'aide de clips et d'images qui seront mis en ligne quotidiennement.

Le quatuor est toujours à la recherche de partenaires financiers pour le voyage.

Quant aux profits de l'album, ils seront versés à la Fondation Simple Plan, une initiative du célèbre groupe rock québécois visant à soutenir l'apprentissage de la musique auprès des écoliers du primaire.

Pour suivre le déroulement du projet, pour faire un don ou encore pour soumettre sa candidature en tant que groupe musical de la relève, visitez le site Web d'YMM.

PARTAGER