Décès du professeur émérite André G. Bourassa

11 Février 2011 à 19H31

André G. BourassaLe professeur émérite de l'École supérieure de théâtre André G. Bourassa est décédé le 9 février dernier. Il était âgé de 75 ans. Nommé professeur au Département de théâtre en 1979, il avait pris sa retraite en 2001.

André G. Bourassa a entre autres collaboré à la création du doctorat pluridisciplinaire en études et pratiques des arts et a publié de nombreux articles et ouvrages fondamentaux qui portent notamment sur le surréalisme, la littérature, le théâtre et l'histoire du théâtre, parmi lesquels Refus global et autres écrits (avec Gilles Lapointe, L'Hexagone, 1990) et Les nuits de la Main (avec Jean-Marc Larrue, VLB éditeur, 1993). En 1979, il a reçu le prix France-Canada pour son livre Surréalisme et littérature québécoise (Éditions L'Étincelle).

Grâce à ses écrits et à ses réflexions très actuelles sur la pratique théâtrale et sa contribution à la constitution d'une mémoire du théâtre, André G. Bourassa était devenu un ambassadeur de notre littérature. Il a également participé activement à la fondation de l'Association québécoise des professeurs de français, de l'Association d'histoire du théâtre du Québec et du Canada, de la Société d'histoire du théâtre du Québec (SHTQ) et de la revue Lettres québécoises. Il a enfin dirigé la revue l'Annuaire théâtral, qui décerne annuellement le Prix André G. Bourassa au meilleur article qui lui est soumis.

Il avait tout récemment fait paraître une édition critique de l'oeuvre théâtrale de Lomer M. Gouin et préparait, au moment de son décès, une histoire du théâtre au Québec.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE