Voir plus
Voir moins

L’étudiante Léticia Villeneuve reçoit la bourse Rhodes

22 novembre 2010 à 5 h 11

Mis à jour le 7 juin 2022 à 12 h 28

Léticia VilleneuveLéticia Villeneuve, finissante au baccalauréat en relations internationales et droit international (BRIDI), vient d’obtenir une bourse de la Fondation Cecil-Rhodes d’une valeur d’au moins 100 000 $ (pour deux ans), afin de poursuivre des études de deuxième cycle à l’Université d’Oxford, en Angleterre. La bourse Rhodes est la plus ancienne et l’une des plus prestigieuses bourses de recherche universitaire au monde. Outre l’excellence universitaire, la détermination et des qualités de meneur sont des conditions préalables à l’obtention de cette bourse.

Léticia Villeneuve souhaite s’inscrire au programme de maîtrise en relations internationales de la réputée université anglaise. «Cette maîtrise est d’une durée de deux ans. On peut profiter de la première année pour confirmer notre axe de recherche, mais je suis très intéressée par l’exploration des théories relatives au constitutionnalisme international», précise la boursière. Actuellement, elle porte le titre de scholar-elect (boursière nominée) et obtiendra la bourse une fois admise au programme de son choix à Oxford.

Mme Villeneuve, qui s’exprime couramment en français, anglais, espagnol et mandarin, revient tout juste d’un stage de six  mois à l’Exposition universelle de Shanghai, Elle travaillait au pavillon de la Ville de Montréal, dont le représentant officiel est Louis Dussault, professeur associé au Département de communication sociale et publique de l’UQAM et chercheur à la Chaire de relations publiques et communication marketing de l’UQAM.

Elle a également remporté le prix «Outstanding Delegate in Committee» au sein de l’équipe 2009-2010 de la délégation de la Faculté de science politique et de droit,  dans le cadre de la simulation des Nations-Unies (NMUN), qui a eu lieu en mars dernier à New York. Actuellement, elle travaille comme assistante de recherche pour le professeur Hugo Cyr au Département de sciences juridiques de l’UQAM.

Chaque année, 11 bourses Rhodes sont offertes à travers le Canada, soit deux au Québec, deux en Ontario, deux dans les Maritimes, une en Colombie-Britannique, une à Terre-Neuve, ainsi que trois dans les provinces des Prairies. L’autre boursière du Québec pour 2011 est Laurence Deschamps-Laporte, actuellement finissante à l’Université de la Caroline du Nord.