Voir plus
Voir moins

Le doctorant Jean-Michaël Lavoie poursuit avec l’Ensemble intercontemporain de Paris

12 mai 2009 à 13 h 05

Mis à jour le 7 juin 2022 à 12 h 35

Choisi par Pierre Boulez et Susanna Mälkki lors d’une audition internationale en mars 2007, Jean-Michaël Lavoie, doctorant en études et pratiques des arts, est le premier Canadien à occuper le poste de chef assistant de l’Ensemble intercontemporain (EIC). Dernièrement, le prestigieux ensemble a reconduit le contrat de Jean-Michaël Lavoie pour la saison musicale 2009-2010.

Récemment invité par l’Orchestre de Paris pour être l’assistant d’Esa-Pekka Salonen, Jean-Michaël Lavoie sera notamment chef assistant de l’Orchestre de Bretagne et du Junge Deutsche Philharmonie à l’automne 2009. Il dirigera également son deuxième concert à la tête de l’EIC à la fin de cette année.

Placés sous la direction musicale de Susanna Mälkki depuis 2006, les solistes de l’Ensemble intercontemporain collaborent, au côté des compositeurs, à l’exploration des techniques instrumentales ainsi qu’à des projets associant musique, danse, théâtre, cinéma, vidéo et arts plastiques. Reconnu internationalement, l’EIC a eu comme directeurs musicaux d’éminents musiciens, dont Pierre Boulez et Peter Eötvös.

Le poste de chef assistant qu’occupe Jean-Michaël Lavoie au sein de l’EIC est une occasion exceptionnelle pour la poursuite de ses recherches doctorales en études et pratiques des arts de l’UQAM. Celles-ci portent sur la pratique de la direction d’orchestre et sur la gestuelle du chef en tant que moyen de communication de son interprétation. André Villeneuve, professeur au Département de musique de l’UQAM, assure la direction de la thèse.