Début de saison attendu pour les Citadins

2 Octobre 2006 à 0H00

L’équipe masculine de basketball, championne de la conférence du Québec l’an dernier, tentera à coup sûr de répéter ses exploits. «Nous visons la première place et c’est tout à fait réaliste, affirme l’entraîneuse, Olga Hrycak. Notre noyau est intact, autour de Samuel Johnson, Marc-Olivier Beauchamp et Bruno Visotzky-Bernier, et nos recrues possèdent des habiletés impressionnantes.» Les Citadins savent que toutes les autres équipes souhaiteront défaire les champions. «Nous aurons à composer avec la pression, car nous défendons notre titre, mais je ne suis pas inquiète, ajoute Mme Hrycak. Je crois même que nous sommes plus forts que l’an dernier.» Ça promet!

Du côté féminin, l’entraîneur Jacques Verschuere vise le deuxième rang du classement, ainsi qu’une présence en finale provinciale. «Nos joueuses ne sont pas les plus grandes du circuit, mais elles sont athlétiques et nous miserons sur notre vitesse», indique- t-il. Six recrues viennent s’ajouter au noyau forgé autour de Sophie Lacroix, Amélie Hudon, Claudia Gauthier-Théôret, Isabelle Doucet, Julie Lemieux et Marie-Hélène Mathieu. Dany Vincent et Martin Gagnon sont les nouveaux entraîneurs adjoints de l’équipe.

La saison de basket s’amorce le 10 novembre sur les terres de l’Université Bishop’s. La première rencontre, rue Sanguinet, aura lieu le 18 novembre, alors que les joueurs et les joueuses de Laval seront les visiteurs.

Deuxième de la conférence du Québec l’an dernier (six victoires, trois défaites et trois matchs nuls), les Citadins avaient failli accéder au championnat universitaire canadien, s’inclinant en demi-finale face au Rouge et Or de l’Université Laval. «Nous espérons participer à nouveau aux séries éliminatoires cette année... et l’emporter!», affirme Christophe Dutarte, l’entraîneur de l’équipe masculine de soccer. Rien de moins!

Malgré un début de saison difficile (une défaite de 3-0 face aux Carabins de l’Université de Montréal et deux matchs nuls de 0-0 contre Laval et Trois-Rivières), il est confiant de voir son club débloquer en attaque. Du côté de la défensive, la présence de deux bons gardiens de but, Pascal Trudel et Taki Ghazzali, est rassurante.

Le début de saison des filles a été un peu plus ardu. Elles ont subi deux revers, 4-1 face à l’Université de Montréal et 7-1 face à Laval. «Malgré ce départ difficile, nous sommes confiantes d’accéder aux éliminatoires», affirme l’entraîneuse, Sophie Drolet, qui compte dans ses rangs huit recrues, dont Marie-Émilie Perreault-Morrier et Myriam Gousse, boursières de la Fondation de l’athlète d’excellence en 2006. «Laval et McGill devraient se disputer le premier rang, mais le troisième rang est accessible et c’est ce que nous visons», ajoute Mme Drolet, qui a vu son équipe remporter ses troisième et quatrième matchs contre Bishop’s (3-0) et Trois-Rivières (4-0).

Les Citadins, qui jouaient l’an dernier au parc Kent, dans l’arrondissement Côte-des-Neiges, accueillent dorénavant leurs adversaires sur le terrain numéro 2 du Centre Claude- Robillard. Le prochain match local aura lieu vendredi 6 octobre, alors qu’ils accueilleront le Vert & Or de l’Université de Sherbrooke (les femmes à 18 h et les hommes à 20 h). La saison régulière se termine le 29 octobre.

CATÉGORIES
PARTAGER